Mamimadi

Mamimadi

 
Souhaits    Océan    Ecologie    Les vieux    Résolutions    Histoire    Formidable    Campagne    Errances    Horizons    Lamentable    Goûts et couleurs    Regrets    Sciences    La plage     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 14 mai 2007

Garde-fous raisonnables ?

Comment conduire en se conduisant intelligemment ? Vaste problème, en général :-) ! La bonne réponse est peut-être : "en laissant la voiture dans son box". Mais elle est sans doute trop définitive et donc trop facile.

Observer scrupuleusement le code de la route ? Mais à quoi sert le clignotant quand aucune autre voiture ne circule, quand le cycliste dépassé n’en a que faire, que la voie où on se trouve oblige de toutes façons à tourner à gauche ? ... Pourquoi reprendre la voie de droite s’il faut reprendre celle de gauche à nouveau dans "peu de temps" ? Faut-il s’impatienter derrière le tracteur alors que quelques secondes suffisent pour le doubler ? Les feux rouges des "circulations alternées pour cause de travaux" sont-ils réellement impératifs quand, à l’évidence, personne ne circule plus ? Est-il vraiment utile d’utiliser la voie d’accélération si les voies sont libres de tout véhicule ? Stationner brièvement sur le trottoir devant la pharmacie ou sur la piste cyclable devant la boulangerie pose-t-il des problèmes si le conducteur reste au volant, le moteur allumé ? Le respect de la priorité est-il une règle absolue quand les voitures progressent pare-choc contre pare-choc ? Pourquoi faudrait-il attendre la traversée interminable de ce piéton alors que dans quelques secondes, cette attente ne sera plus un problème ?

Adapter le règlement aux règles de bon sens ? Mais si les errances des autres sont facilement épinglables, il arrive parfois que le bon sens des uns soit une folie pour d’autres "autres".

Alors ? Alors, sans garantie de l’omniprésence d’une intelligence efficace derrière tous les volants et tous les guidons, il semblerait bien que le franchissement des garde-fous réglementaires ne soit à pratiquer qu’exceptionnellement, et, en tout état de cause, qu’accompagné de la mobilisation de toute l’intelligence immédiatement disponible. Non ?

Une brève au hasard :

lundi 1er janvier 2007

Voeux

Bonne Année à tous. Bonne Année, et c’est tout. Qu’elle soit une tranche de vie supplémentaire construite de l’intérieur de vous-mêmes, par vos propres moyens, quels que soient les aléas, les misères ou les drames rencontrés. Puissiez-vous vous retourner sur cette nouvelle année avec la satisfaction d’avoir maîtrisé et bien utilisé les événements et tout ce sur quoi ne pouvons pas grand chose et que je trouve donc inutile de vous souhaiter. Bonne Année, point.