Mamimadi

Mamimadi

 
La Presqu’île    Souhaits    Résolutions    Goûts et couleurs    Réchauffement    Urbanités    Lamentable    Le port    Océan    Regrets    Nuisances    Errances    Pollutions    Histoire    Les jeunes     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 18 juin 2007

Douce France ?

Paroles, paroles, paroles … Les campagnes électorales doivent faire les délices des statisticiens et des analystes du vocabulaire politique, économique, sociétal, etcétéral. Parmi les expressions que j’aimerais bien voir commentées par les spécialistes, « Dans ce pays », prononcée « Dans c’pays », semble utilisée dans tout l’éventail politique. Elle est prononcée à gauche avec la moue réprobatrice qui veut souligner que, décidément, dans c’pays, la droite est la plus réac’ du monde. Elle est articulée à droite pour dire et redire que, qui n’avance pas recule et que, définitivement, dans c’pays, la sclérose est à gauche. Elle est martelée aux extrêmes contre la droite ultralibérale ou faible, contre la gauche ultrasociale ou molle. Dans c’pays, le centre est spolié, les écolos sont exploités, …

Je n’ai jamais entendu « en France », ou bien mieux « chez nous ». Vous, si ?

Une brève au hasard :

dimanche 27 septembre 2009

???

Vous voulez agrandir votre maison, c’est décidé. Si le plus difficile est fait, le plus délicat reste à faire : choisir. Faut-il prendre un architecte pour s’assurer de la qualité et de la conformité des travaux ? Cet architecte aura-t-il ‘pignon sur rue’ pour engager sa responsabilité ? Sera-t-il agréé de façon à être reconnu par les assurances et les tribunaux en cas de malfaçon ou de sinistre ? Convient-il de choisir une entreprise pratiquant tous les corps de métier nécessaires ou bien des entreprises spécialisées ; en espérant gagner en temps pour les premières, en qualité pour les secondes ? Faut-il faire jouer la concurrence en interrogeant deux ou trois entreprises sur leurs prestations et leurs prix, ou bien s’assurer des services d’une entreprise de confiance dont on connaît le sérieux et l’honnêteté ?
Bref, la décision n’est que le coup d’envoi d’un match à coups de points d’interrogation … sans suspension possible !