Mamimadi

Mamimadi

 
Pollutions    Les vieux    Sciences    Lamentable    Résolutions    Pratiques    Formidable    Océan    Coûts et douleurs    Goûts et couleurs    Paysages    Nuisances    La Presqu’île    Réchauffement    Horizons     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 30 juillet 2007

Noces de ...

Noces de coton, de cuir, de froment, de cire, de bois (5), de chypre, de laine, de coquelicot, de faïence, d’étain (10), de corail, de soie, de muguet, de plomb, de cristal (15), de saphir, de rose, de turquoise, de cretonne, de porcelaine ((20), d’opale, de bronze, de béryl, de satin, d’argent (25), de jade, d’acajou, de nickel, de velours, de perle (30), de basane, de cuivre, de porphyre, d’ambre, de rubis (35), de mousseline, de papier, de mercure, de crêpe, d’émeraude (40), de fer, de nacre, de flanelle, de topaze, de vermeil (45), de lavande, de cachemire, d’améthyste, de cèdre, d’or (50), de camélia, de tourmaline, de merisier, de zibeline, d’orchidée (55), de lapis-lazuli, d’azalée, d’érable, de vison, de diamant (60), de platane, d’ivoire, de lilas, d’astrakan, de palissandre (65), de jasmin, de chinchilla, de granit, de mélèze, de platine (70), d’albâtre (75), de chêne (80).

Je trouve que certains des noms trouvés pour ces anniversaires de liaisons pas toujours dangereuses sont tirés par les cheveux. Pas vous ? Tiens, pourquoi pas "noces de cheveux" ? ou "noces de haricot, de rhododendron, de vinaigre, de lapin, ..." ?

Rhododendrons, pas hortensias !

Et puis, pourquoi ces lacunes après 70 ans, alors que justement, ce sont ces années-là qui sont exceptionnelles ?

Perso, j’en suis aux noces de - mais j’ose à peine le dire tellement ça me paraît bébête - aux noces de crêpe ! Je sais bien que certaines crêpes sont aussi fines que de la dentelle, mais bon, je vais hésiter à m’offrir une beurre-sucre pour fêter cet anniversaire ...

Malheureusement ces gentils jalons sur le chemin des couples ont vocation à disparaître (j’aime bien "avoir vocation à", pas vous ? :-), vu que le mariage a de moins en moins la cote, qu’il est pratiqué de plus en plus tard, et que le zapping omniprésent est également pratiqué dans ce domaine.

Une brève au hasard :

mardi 8 avril 2008

Âge de raison

Je n’ai jamais bien compris pourquoi l’Église catholique fixait jadis l’âge de raison à sept ans. Nombre magique ? Évaluation empirique ? À sept ans, on commence à lire, écrire, compter, observer, juger. On commence seulement ... Quelles compétences, quel degré de compétences pourraient être attachés à l’âge de raison ? On peut imaginer que l’idée d’instaurer un BAR (Brevet d’Âge Raisonnable) a bien dû hanter l’esprit de nombreux prélats et que leur échec est révélateur d’une impossibilité définitive. De sept ans à soixante-dix-sept ans, l’humain et le raisonnable évoluent, croissent, régressent hors de toute norme possible et c’est bien inquiétant, messieurs les ordonnateurs.