Mamimadi

Mamimadi

 
Les jeunes    Urbanités    Pollutions    La Turballe    Errances    Océan    Histoire    Souvenirs    Souhaits    Paysages    Lamentable    Horizons    Coûts et douleurs    Campagne    La plage     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 8 octobre 2007

Sel de Guérande

Elle est pas gentille la petite brouette qui attend que le sel veuille bien paraître dans ces oeillets du marais de Guérande ? Ça attendra l’année prochaine maintenant, le Soleil ayant perdu beaucoup de sa puissance et sa journée de travail s’amenuisant rapidement.

La saison semble avoir été médiocre pour les paludiers de la Presqu’île. Si le Soleil et le vent ont bien fait quelques apparitions cet été, ils n’ont pas suffi à retirer ne serait-ce que l’eau douce tombée du ciel à l’occasion de quelques grains souvent brefs mais néanmoins dévastateurs. Comme beaucoup de récoltes saisonnières - agriculture, pêche, mais aussi tourisme - les collectes de sel se suivent sans se ressembler, mais le sel, lui, n’est pas une denrée périssable, ce qui est bien normal pour un produit utilisé comme conservateur pour les aliments à une époque qui ne connaissait encore ni frigos, ni congélateurs. Les stocks des années d’abondance vont donc s’écouler en partie durant cette année de vaches maigres ...

Ce qui n’est pas engrangeable, par contre, ce sont les photos que les touristes font des marais décorés de leurs petits et grands cônes blancs. Il a fallu profiter de quelques moments privilégiés pour les apercevoir et tenter de les fixer dans les petites boites numériques. Trop tôt, trop tard, trop gris, ... les marais ont manqué de flamboyance cette année. Simple partie remise disent les optimistes ; gâchis permanent dû au réchauffement de la planète disent les pessimistes ...

Une brève au hasard :

mercredi 25 avril 2007

25 ans volés

Dans un article du Monde de ce matin : "Jerry Miller, âgé de 48 ans, a passé 25 ans en prison pour un viol qu’il n’a pas commis. Lundi 23 avril, il a été blanchi de toutes les charges qui pesaient contre lui. C’est le 200e condamné innocenté grâce à des analyses ADN aux Etats-Unis."
"Jeune Afro-Américain de 22 ans, il est arrêté pour l’enlèvement et le viol d’une femme à Chicago en 1981, dans un garage. Deux garagistes, qui prétendent avoir vu l’auteur des faits, l’identifient formellement. "
1) Un viol, c’est grave, mais une condamnation à 45 ans de prison ...
2) Témoins de mauvaise foi et témoins abusés, qui croire ? ...