Mamimadi

Mamimadi

 
Sciences    Nuisances    Paysages    Résolutions    Ecologie    Les jeunes    Urbanités    La Presqu’île    Errances    Le port    Formidable    Océan    Coûts et douleurs    Horizons    Pollutions     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 17 décembre 2007

Froidure océane

Fait pas chaud ! Les neurones gèlent par des temps comme ça ... Heureusement, heureusement que le petit oiseau peut encore sortir de sa boîte magique pour aller cueillir les jolis clichés sous le soleil glacial. Jolis, peut-être. Clichés, certainement, tant ils sont communs sur nos bords de côte en cette saison. Mais quand on aime, n’est-ce pas ? ...

Entre le port de Pornichet et la pointe de Chemoulin, rochers et plages semblent en paix aujourd’hui, tout juste balayés par un petit ressac que le vent d’est fait lever au bout de sa course sur le sable.

À l’entrée de la Loire, le phare du Grand Charpentier paraît jouer les gardiens de la paix pour une circulation bien calme, comme gelée elle aussi.

Le reflux a travaillé le sable en laissant les micro-ravines, habituelles mais toujours étonnantes, à la façon des nuages évoluant dans un ciel de beau temps ou bien encore des flammes dansant dans le foyer de la cheminée.

Pas enchanteur, ce sable doré aux rayons solaires finissants, parchemin tout naturellement déroulé sous les yeux du promeneur et où s’écrivent les rides de l’océan ?

Sans doute, sans doute semble penser ce jeune lycéen - étudiant, apprenant en tout cas - mais ce ne sont pas le rêve et la poésie qui vont préparer mon contrôle de demain ...

Une brève au hasard :

lundi 6 octobre 2008

À vos souhaits !

On se souhaite souvent plein de bonnes choses : bon jour, bonne année, bonne santé, bon appétit, ... J’ai vu passer le petit texte de quelqu’un souhaitant qu’on se souhaite tout simplement bonne humeur !. Pas bête ! La santé, ça va, ça vient, les jours se suivent et ne se ressemblent pas, les années alternent vaches grasses et vaches maigres, l’appétit vient en mangeant, quand on en a. Mais tous ces espaces de temps, états de vie, devraient baigner dans la bonne humeur qui change tout pour peut qu’on prenne conscience de son importance, particulièrement lorsqu’on se trouve au nord du 40ème parallèle, que les jours raccourcissent et que le mauvais temps s’installe ...