Mamimadi

Mamimadi

 
La Presqu’île    Coûts et douleurs    Errances    La plage    Nuisances    Horizons    La Turballe    Réchauffement    Pratiques    Le port    Sciences    Océan    Souhaits    Histoire    Ecologie     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 24 décembre 2007

Père Noël, où es-tu ?

Le monde d’un enfant de quatre ans est souvent étonnant. Magique et terrifiant à la fois.

Un buste, cette tête posée sur un embryon de corps sans bras, ce regard fixe qui le fixe pourtant où qu’il soit, ce témoin silencieux peut lui faire construire tout une histoire chargée de mystère et de crainte. Si l’adulte peut croire comprendre l’influence d’un buste sur des neurones en pleine découverte, il a davantage de difficultés avec celle du violoncelle qui terrorise Maxime. Est-ce la forme galbée de l’instrument, son imposante stature, son installation sur un seul pied, le son très prégnant qu’il produit, le silence respectueux de l’auditoire quand les premières notes les ont tsunamiés ? Tout cela à la fois ?

S’il est tout aussi mystérieux et encore un peu inquiétant, le Père Noël et le monde qu’il crée autour de lui se parent généralement des couleurs du merveilleux. À sa vue, les jeunes yeux s’arrondissent pour mieux voir ce que les milliers d’étincelles qui s’en échappent viennent elles-même construire autour du grand manteau rouge. Pour l’adulte spectateur de la rencontre des jeunes avec le Père Noël, c’est bien dans ces regards là que Noël existe et qu’il commence à y croire lui aussi ...

Une brève au hasard :

lundi 21 décembre 2009

ARBEIT

"ARBEIT MACHT FREI".
Le travail rend libre ! Grande vérité de ce côté des barbelés, provocation sadique de l’autre.

J’ai vu comme (presque) tout le monde cette inscription d’acier qui surplombe l’entrée d’Auschwitz. Sur place et en photos ... J’avais bien perçu quelque chose d’étrange, mais sans jamais chercher à savoir. Le vol récent de la grande pièce métallique vient d’éclairer mon regard : le "B" de "ARBEIT" est sens dessus dessous, inversé. Erreur de pose ? Inversion volontaire de la part des "ouvriers volontaires et libérés" en signe dérisoire mais terriblement dangereux d’insoumission ? Je le regarderai différemment désormais ...