Mamimadi

Mamimadi

 
La plage    Paysages    Goûts et couleurs    Pollutions    Le port    Les vieux    Coûts et douleurs    Réchauffement    La Presqu’île    Formidable    Errances    Urbanités    Regrets    Ecologie    Résolutions     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 14 janvier 2008

Superman, ça craint

Ce matin, je me suis réveillé d’une longue nuit, vous savez, de ces nuits pendant lesquelles se ressassent les problèmes insolubles, les questions sans réponse, les idées folles et folâtres. Et comme tous les réveils, celui-ci m’a apporté sa petite part de lumière. Non pas petite, grosse part puisqu’un virage longtemps hésitant vient d’être pris dans mon esprit : oui, cet homme-là est potentiellement dangereux ! En face de chacune des nombreuses qualités que je lui trouvais jusqu’alors et des quelques défauts que je lui découvre maintenant, je peux placer un risque.

Il est très intelligent et travailleur mais sait-on au service de quoi il fait et fera travailler cette intelligence ?

Il est très actif mais, même si le temps est une denrée hautement relative, il ne peut disposer de suffisamment de temps pour ses innombrables interventions, déplacements, conférences, ... et pour la réflexion qui devrait les supporter. S’il porte en lui les fils pré-tressés et préformatés qui sous-tendent ses actions, son adaptabilité aux évolutions du monde est douteuse ... et dangereuse dans la position qu’il occupe.

Il est très relationnel et va à la rencontre des "gens", mais apparemment davantage pour leur dire que pour les écouter, et surtout pour montrer et faire savoir qu’il y va, lui, au charbon. Sa confiance en lui grandissante l’incite même de plus en plus souvent à mettre ses boulets d’interlocuteurs dans ses sacs de moquerie et même de menaces.

Il est très nature, photo-accessible et transparent, mais de façon sélective, d’une part, puisqu’il n’a jamais permis de reportage sur sa façon de se raser le matin, et sur un style anormalement pipole enfermant durablement l’image de sa fonction dans la sphère des cirques et des jeux destinés au petit peuple.

Il est très motivé, se dit quasiment génétiquement programmé pour son job actuel et vient même de déclarer devant son homologue du Vatican qu’il le considérait comme un sacerdoce. Le don de soi, extrémité à peine acceptable pour le service des âmes qui requiert davantage d’hommes que de surhommes, fait craindre le pire à un poste dédié au rassemblement et à l’animation d’un peuple

Ce matin donc, ce président déjà si peu falot m’est apparu quasiment papal : omniscient, omniprésent, omnipotent, omnitout. Bref, il est trop !

Une brève au hasard :

jeudi 15 mars 2007

Contrepoint

Je me souviens encore de ma surprise lorsque belle-maman m’a dit à brûle-pourpoint : " Vous changez, mon gendre !". Moi ? Ah bon ... Elle n’a pas précisé dans quel sens et peut-être justement cela n’avait-il pas de sens. Ce souvenir est remonté hier au lorsque je me suis rendu compte que mon interlocutrice ne se comportait pas comme l’image que j’avais d’elle. Tiens ? Elle a changé. Le sait-elle ?