Mamimadi

Mamimadi

 
La plage    La Turballe    Pollutions    Coûts et douleurs    Le port    Errances    Formidable    Océan    Pratiques    Histoire    Souvenirs    Goûts et couleurs    Souhaits    Nuisances    Urbanités     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 10 mars 2008

Pour ou contre ?

La liste des journées dites mondiales ou internationales (*) comporte des journées "contre", des journées "pour lutter contre", des journées "pour", et une majorité de journées "de".

Contre le cancer, les mutilations génitales féminines, la brutalité policière, l’homophobie, le travail des enfants, la faim, la désertification et la sécheresse, l’abus et le trafic illicite des drogues, la discrimination, la guerre et les occupations, la peine de mort, le terrorisme, le sida. Bravo.

Pour l’élimination de la discrimination raciale, la lutte contre la discrimination, l’élimination de la pauvreté, l’élimination de la violence à l’égard des femmes, l’abolition de l’esclavage. Encore bravo.

Pour la sensibilisation aux mines, le dialogue et le développement, la santé des femmes, le soutien aux victimes de la torture, la diversité socio-culturelle, les personnes âgées (sic), la vue, le développement économique et social, les droits des animaux, la coopération Sud-Sud. Toujours bravo.

Et puis donc, il y énormément de "journées de" dont il n’est pas toujours évident de savoir si le thème est objet d’éradication (E) ou de promotion (P). On y trouve par exemple la journée de la paix, de la douane (E ou P ?), des zones humides (E ou P ?), de la poésie, de la trisomie 21, de l’eau, de la tuberculose, du théâtre, de la santé, de l’hémophilie, de la Terre, des accidents du travail, des familles, de l’Europe (E ou P ?), de la biodiversité, des coopératives (E ou P ?), de la couche d’ozone, des enseignants (E ou P ? ;-), de la santé mentale, de la télévision (E ou P ?), des droits de l’homme ... La liste est longue.

Le 8 mars a été décrété "journée internationale des femmes". Je m’étonne de ne point entendre aboyer les "Chiennes de garde" à l’inscription de cette journée au même rang que les journées des grandes calamités ou les journées ambiguës. Si le problème des femmes est le comportement des hommes, décrétons la journée internationale contre les hommes, ça sera plus clair. ( ;-)

(*) Source Wikipedia, non recoupée

Une brève au hasard :

mardi 28 avril 2009

Violences mortelles

Torturer, c’est pas bien. "La gifle, la nudité des détenus et les positions de stress", c’est pas convenable. Bien sûr. Mais s’en indigner ne revient-il pas à pointer du doigt le papier gras dans la montagne d’ordures ? La montagne des violences économiques exercées par les puissants sur les faibles, des violences fanatiques de ceux qui savent sur ceux qui doutent, des violences guerrières des pré-cités puissants et/ou fanatiques pour parvenir à leurs fins. Toutes ces violences tuent énormément. Parfois sans souffrances ...