Mamimadi

Mamimadi

 
Sciences    Paysages    Le port    La plage    Pollutions    Océan    Les vieux    Goûts et couleurs    La Turballe    Résolutions    Les jeunes    La Presqu’île    Regrets    Les Turballais    Urbanités     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 14 juillet 2008

Trop (peu) d’Ingrid

Certes, nous avons tous un peu d’Ingrid en nous actuellement, nous avons avons tous été quelque part prisonniers des FARC. "Un peu", "quelque part", ... mais nous ne sommes pas Ingrid et n’avons pas été suppliciés malgré ce que voudraient nous faire croire les récupérateurs de tout poil - médias, politiques ou religieux - qui prétendent nous pousser au-delà de la sympathie pour se faire de l’argent, de la renommée, ou des adeptes.

Les images sont si belles qu’elles font la couverture de tous les magazines, l’histoire est si émouvante que les grands comédiens du monde veulent y dire leur texte, le sujet est si charismatique que les propagateurs de la foi poussent leurs feux dans un concert de trompettes triomphantes.

L’observateur perdu dans ces excès pourrait avoir l’impression qu’en se bouchant momentanément les oreilles, en fermant un instant les yeux, la vérité d’Ingrid, de son calvaire, de sa foi est à la fois plus complexe et plus accessible. Plus humaine, finalement.

Une brève au hasard :

lundi 3 septembre 2007

Scientif’hic !

La météo, c’est scientifique, non ? Sans doute, et pourtant, le vocabulaire des présentateurs à la télé ne l’est malheureusent pas, lui. Vous avez dû entendre parler comme moi des 20 degrés d’amplitude des températures entre le Nord et le Sud, de leur oscillation des 11 degrés du matin aux 25 de l’après-midi, alors qu’il s’agit d’écart et de variation. À la télé, les températures sont chaudes plutôt qu’élevées, le mercure grimpe dans des thermomètres qui n’en contiennent plus depuis belle lurette. Un prof de physique pourrait monter un jeu très pédagogique de "cherchez l’erreur" sur ces quelques minutes télévisées ...