Mamimadi

Mamimadi

 
Les jeunes    Océan    Errances    Goûts et couleurs    Nuisances    Ecologie    Pollutions    Souvenirs    Coûts et douleurs    Paysages    La Presqu’île    Le port    Résolutions    Réchauffement    Histoire     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 15 septembre 2008

Penchants

Certains sont si fines gueules qu’ils ne supportent aucune faute de goût, aucun écart de langue. Le café doit être Arabica serré comme il convient, le steak doit être à point, le Bordeaux à 14°C ou à 14° d’alcool sinon rien.

Ce qui est vrai pour la nourriture l’est souvent pour le reste : ils ne pratiquent la plage que par beau temps, la montagne que recouverte de neige damée, et la campagne uniquement si elle est débarrassée de ses moustiques et autres "nuisibles".

D’autres par contre peuvent tellement apprécier certaines choses qu’ils les consomment ou les pratiquent quels que soient l’état ou les conditions des dites choses. Le café froid ou mal filtré, le rouge un peu "piquette", l’océan mal luné font également leur bonheur. Au risque de passer pour des non-connaisseurs, ils aiment donc même ce qui n’est pas habituellement aimable dans ce qu’ils aiment.

Vous avez deviné de quel côté je penche ... Et vous, de quel côté inclinez-vous ?

Une brève au hasard :

mercredi 17 janvier 2007

On m’a dit

On m’a dit : "Va voir au secrétariat de ton entreprise, ils vont s’occuper de ton dossier". La secrétaire m’a dit : "Ah mais non, va voir notre structure départementale, ils savent ce qu’il convient de faire dans ton cas". La gentille dame dans son bureau m’a dit : "Mais non, mais non, vous devez vous adresser à la représentation régionale de votre ministère de tutelle". La dame souriante derrière sa vitre m’a dit : "Oui, oui, nous allons nous occuper de vous ; mais non, non, ça n’est pas ici, c’est notre annexe qui s’occupe des cas annexes comme le vôtre". L’aimable dame derrière son bureau m’a dit : "Votre cas est simple : adressez vous donc à l’organisme qui s’occupe directement de votre cas". Bon sang, mais c’est bien sûr ... !