Mamimadi

Mamimadi

 
Souvenirs    Sciences    Formidable    Urbanités    Histoire    Pratiques    Paysages    La plage    La Presqu’île    Errances    Horizons    Nuisances    Pollutions    Océan    Regrets     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 6 octobre 2008

Cerise sur le gâteau

Le créationisme sévit outre-Atlantique, il risque même d’accéder à la tête de l’état américain si Sarah Palin y accède, en tant que vice-présidente. La Terre a été créée en sept jours par Dieu il y a de cela six mille à dix mille ans, l’évolution des espèces est une invention de Darwin et les hommes auraient côtoyé les dinosaures..

Heureusement, dans notre bon pays cartésien - pour ne pas dire raisonnable - le risque est infime de tomber un jour dans une croyance aussi évidemment stupide. Oui ? Pas si sûr ! Peu avant la lecture de cette "info", une amie m’a branché sur un projet cataminiesque (*) de réorganisation des programmes d’enseignement dans nos lycées. Exit les heures de cours en sciences expérimentales. Optionnels, les modules exploratoires en physique, chimie, biologie, géologie, toutes disciplines confondues.

Des sciences pour des citoyens responsables S’il est bien vrai que l’enseignement doit s’adapter à la société, il ne doit pas laisser le citoyen "entre les murs" de son ignorance en ne lui proposant que l’écuelle du condamné d’avance. Son but doit rester de le sortir de l’enfermement que les puissances gavantes tissent avidement autour de lui : ne pensez pas, croyez ! ne vous privez pas, payez !

Mais il appartient aussi à la société de préparer le citoyen à son enseignement ; à ses élus, ses personnalités, ses cadres, ses institutions et associations, et surtout à chacun de ses citoyens eux-mêmes tant il faut douter à chaque instant des capacités et de l’honnêteté des décideurs. Comment ne pas douter par exemple des capacités d’un ministre de notre éducation nationale qui ne sait pas faire une "règle de trois" : on peut avoir oublié un mécanisme, on ne peut pas être dépossédé d’un raisonnement aussi simple ! Détail ? Sans doute, mais qui apparaît bien comme une cerise sur le gâteau de la réforme des programmes annoncée.

PS : Les médias semblent vouloir annoncer aujourd’hui-même les intentions du ministre. Le peuple va savoir. Que va-t-il penser de ce qu’on lui demande de penser ?

(*) : Un projet catastrophique préparé en catimini est bien cataminiesque, non ?

Une brève au hasard :

vendredi 29 juin 2007

On veut, on peut.

Trois heures du mat’, nuit noire, ordinateur allumé, pas sommeil, quelques news, et cette brève ...

    • "Tu ferais pas mieux de te coucher et de dormir ? Demain sera un autre jour et tu ne pourras pas assumer, mon vieux !"

Eh bien oui, deux fois oui. Oui pour le "vieux", et oui pour ne pas assumer quand il n’y a plus grand chose à assumer parce que les obligations ont disparu. La sortie de la vie active permet de se fatiguer quand on peut et quand on veut. C’est sympa, non ?