Mamimadi

Mamimadi

 
Résolutions    Coûts et douleurs    Océan    Les jeunes    Les Turballais    Errances    Pollutions    Sciences    Goûts et couleurs    Horizons    Les vieux    Réchauffement    Nuisances    Formidable    La plage     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 20 octobre 2008

Accro sans accrocs

Que voulez-vous, je dois être accro si, même loin de mes pénates, je ne me sens pas bien dès que je n’ai plus ma petite connexion internet. Même si je n’en ai pas besoin sur le moment, je n’aime pas savoir que je ne pourrai pas aller chercher mon petit courrier lorsque j’en aurai envie, renseigner mes petites pages perso, fureter dans l’actualité, et surtout aller à la pêche aux réponses aux multiples petites et grandes questions qui se posent à tout instant de la journée et même parfois de la nuit. Notre époque nous donne cette chance de connectivité universelle instantanée et c’est bien une malchance que d’en être privé.

Une addiction étant toujours affligeante, je me rassure un peu en me disant que j’ai la même relation avec bien d’autres outils dont je ne peux me séparer quand je pars en voyage. Même si le trip n’est pas touristique, j’emmène un appareil photo, « au cas où », et puis mon fidèle ’Opinel’, et puis mon vieil ordinateur portable, et puis encore une bonne caisse à outils bien équipée en pinces, tournevis, marteaux, limes ... Seul le manque de place dans ma voiture et/ou l’encombrement de certains outils me retiennent d’en emmener davantage. Il m’est arrivé de regretter l’absence d’une perceuse, d’un lapidaire, d’une scie sauteuse …

Par bonheur, je suis également accro aux challenges et je trouve toujours intéressant de savoir comment on peut faire SANS les commodités habituelles. C’est bien sûr souvent plus difficile – plus long et plus fatigant – mais rarement impossible. Dans le cas de la connexion internet, il faut courir les « cyber », cyber-centres ou cyber-cafés, les hot-spots et autres bornes wifi, d’accès forcément intermittent, pas toujours très performantes mais toujours bienvenues. Et c’est donc pour cette raison, madame, que votre fille est muette. Je veux dire : c’est donc de cette façon que cette petite humeur hebdomadaire a pu s’installer sur la toile ;-)

Une brève au hasard :

samedi 28 novembre 2009

Savon

Si certaines bactéries s’attaquent à notre santé, d’autres la soutiennent. Et pas seulement celles qui travaillent à l’assimilation de la nourriture que les antibiotiques mettent à mal et que les extrémistes de l’alimentation cleanisée génocident dans les organismes occidentaux : des chercheurs viennent de trouver que certaines bactéries réduisent les réactions allergiques et que les progrès de l’hygiène expliquent la progression du nombre de victimes d’allergie. Le savon, bien sûr, mais avec modération ...