Mamimadi

Mamimadi

 
La Turballe    Sciences    La Presqu’île    Nuisances    Lamentable    Océan    Campagne    Le port    Paysages    Les vieux    Horizons    Pratiques    Errances    Urbanités    Goûts et couleurs     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 29 décembre 2008

Arnaque géniale ?

L’œuvre nous convie à "réinventer la plage" à l’intérieur du béton kolossal d’une ancienne base sous-marine : température, lumière, odeurs, variations des appuis des corps ... "C’est toute la sensorialité [du visiteur] qui se trouve mobilisée dans [un] jeu d’écart entre idéalité et matérialité balnéaire, dans [un] battement de la sensation et de la perception où se réinvente à chaque occurrence notre rapport au monde et aux autres".

Chouette ! On y court ...

Il ne fait pas chaud en cette fin de décembre, le vent d’est pique les nez et les oreilles, les courants d’air glacial balaient les alvéoles ouvertes de la base sous-marine de Saint-Nazaire. Vite, engouffrons-nous dans l’ambiance estivale promise à l’intérieur de l’alvéole 14.

Il fait sombre. C’est une plage inondée de soleil noir : des centaines de tubes fluos distribuent une lumière ultra-violette au fond de la salle, là-bas, dans une sorte de réverbération océanique acceptable une fois l’œuvre expliquée au béotien. Au premier plan, "en haut" de la plage selon tout interpolation vraisemblable, une quinzaine de réfrigérateurs abritent des petites bouteilles d’eau minérale à des températures affichées différentes.

- Bonjour ! Souhaitez -vous quelques petites explications ?
- Bein ...
- [...] ions positifs, ions négatifs, paysage électromagnétique, aérosol iodé sans odeur, sons structurés pyramidaux similiconchyligénérés, [...] zavez des casiers pour poser vos vêtements d’hiver et des draps de bain pour vous poser sur la plage ...
- Aaaahhh !!

Et de se mettre en position physique et psychique d’admirer, de savourer et de participer à l’œuvre proposée à des sens que l’anesthésie hivernale a malheureusement rendus inopérants : de même que l’œil fruste ne voit qu’un point rouge dans un rectangle blanc là où l’artiste a synthétisé la Genèse, nous avons perçu quelques corps allongés sur le béton, entre tubes fluos et frigos et nous en sommes revenus perclus de points d’interrogations derrière les mots : génie ? arnaque ? arnaque géniale ?

Une brève au hasard :

vendredi 18 septembre 2009

RPC ?

Lire "Made in China" derrière un nombre de plus en plus important de nos achats donne mauvaise conscience à certains. Certes nous voulons payer le moins cher possible mais nous aimerions croire nos achats "éthiquables". Les fabricants chinois ont dû percevoir ces hésitations puisqu’il me semble voir davantage de "Made in RPC". RPC ? Quèsaco ? Bah, sans doute une petite république de l’Europe de l’Est sur le point d’entrer dans la communauté européenne ! Quasiment de chez nous ...