Mamimadi

Mamimadi

 
Le port    Pollutions    Goûts et couleurs    Urbanités    Horizons    Ecologie    Sciences    Coûts et douleurs    Lamentable    Campagne    Souvenirs    Nuisances    La plage    Formidable    Réchauffement     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 2 février 2009

Amis touristiques

Il en est des sites touristiques comme des amis, nous aspirons à les visiter, les découvrir, les pratiquer chacun différemment selon ce qu’ils sont pour nous, ce que nous en attendons et que nous pensons qu’ils attendent de nous.

J’apprécie les rendez-vous avec le Mont Saint-Michel, le magnifique, l’immense, l’éternel Mont Saint-Michel. Chaque visite rassasie l’œil, dévoile un bijou ignoré. Mais il semble attendre du visiteur qu’il témoigne de sa pérennité en prenant le temps, en espaçant ses visites façon de lui dire :" À l’année prochaine, mon vieux, j’ai confiance qu’on se retrouvera, que tu pourras continuer de m’apprendre".

 

Le littoral turballais, c’est autre chose. C’est un ami à la fois plus ordinaire et plus intime, plus vaste et plus fragile. Il bouge, vit et meurt à chaque instant quelque part. La vague léchant le sable de basse-mer sous l’œil rougi du soleil coincé entre Four et Cardinaux, cette vague-là n’aura existé que pour celui qui l’aura attendue. Aurait-elle aimé qu’on l’attende ?

 

 

La tour Eiffel est une amie dont j’aime savoir qu’elle poursuit sa vie de tour à touristes, entretenue en bonne santé. Une éventuelle destruction par des autorités la jugeant désuète ou devenue non rentable dans un monde appauvri m’attristerait. Mais l’envie de la visiter m’a quitté progressivement alors que grandissait l’impression que j’en avais une image définitive, qu’elle n’avait plus rien à me montrer, que certaines scènes mercantiles m’indisposaient, et que, elle-même, n’attendait rien du 10000001ème visiteur.

Je pensais avoir fait le tour de la ville d’Angers. Mes clichés étaient pris et bien rangés depuis longtemps. Une visite récente en compagnie d’un ami angevin m’a convaincu d’aller y revoir de plus près, de converser plus sincèrement avec les vieilles pierres des murs et des rues, d’interroger plus sérieusement les gargouilles, huis, chapiteaux, soupiraux, de replonger dans des fragments de l’histoire dont est issue la ville contemporaine.

Il en est des amis comme des sites touristiques, nous aspirons à les visiter, les ...

Une brève au hasard :

lundi 6 avril 2009

Gauchers

Il se dit que les gauchers vivent sept ans de moins en moyenne que les droitiers. J’ignorais. Je crois que si j’étais toujours en charge des "Travaux Personnels Encadrés" auprès des lycéens, je ferais la promotion de cette "problématique". Soit pour tordre le coup à une rumeur venue du fond des âges et visant une minorité "anormale", soit pour trouver des causes que je ne refuse pas a priori. Ce que je refuse a priori, c’est de croire une non-évidence [1], surtout quand elle est agrémentée d’un nombre réputé "magique".

[1] Même les évidences ...