Mamimadi

Mamimadi

 
Sciences    Regrets    Lamentable    Paysages    Ecologie    Les jeunes    La Turballe    Coûts et douleurs    Errances    Nuisances    Souhaits    Formidable    Campagne    Les Turballais    Souvenirs     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 29 juin 2009

Plaisance déplaisante

La Turballe, port de plaisance bien plaisant.
Mais pas toujours ...

Pas trop plaisant lorsque le plaisancier veut charger ou décharger son bateau et s’aperçoit que les places de stationnement prévues à cet effet sont prises par des véhicules qui n’ont rien transporté et ne transporteront rien ou/et sont en stationnement pour des durées dépassant largement le quart d’heure nécessaire et autorisé et/ou ne sont même pas des véhicules de plaisanciers. C’est un bien petit problème me direz-vous devant le réchauffement de la planète ou l’étranglement des retraites, mais c’est révélateur du peu de solidarité mise par certains dans leur pratique de la plaisance. C’est un petit problème mais à voir les zones bleues, parc-mètres et interdictions qui savent se faire respecter à grands coups d’amendes, on peut se demander si l’inertie constatée du côté des autorités concernées n’est pas voulue.

Pas trop plaisant non plus lorsque le plaisancier rentre de mer aux heures de fermeture de la capitainerie et s’aperçoit que les sanitaires sont fermés. Uriner dans les eaux du port, c’est pas bien. Le faire dans les buissons qui bordent le terre-plein, c’est encore moins bien. C’est un bien petit problème me direz-vous devant la pollution de la planète ou l’augmentation des impôts, mais c’est révélateur du peu de considération accordée par les autorités portuaires à leurs clients (clients puisque payants). C’est un petit problème qu’il doit être possible de résoudre à des prix raisonnables, pour le moins inférieurs au coût de réhabilitation des espaces pollués par des "vidanges" sauvages.

Une brève au hasard :

dimanche 1er avril 2007

Ça couigne

Un petit bruit dans la ventilation de l’auto. Ça couigne. C’est énervant. Ça fait des semaines que ça dure, pas tout le temps, de temps en temps, on ne sait pas pourquoi. Il faudrait aller voir, démonter, nettoyer, changer vraisemblablement. Combien de temps ça peut demander ? C’est compact, monté en usine par des spécialistes, des robots peut-être, enfin pas par des gens comme vous et moi qui bricioent un peu, en y mettant le temps. Cinq heures ? Huit heures ? Sans garantie de parvenir à un résultat. Bon, un petit bruit, ça met pas l’auto en péril, et puis, on ne sait pas, ça peut s’en aller comme c’est venu.