Mamimadi

Mamimadi

 
Sciences    Ecologie    Lamentable    Urbanités    Océan    Les vieux    Horizons    Réchauffement    Résolutions    Nuisances    Pratiques    La plage    Histoire    Les jeunes    Goûts et couleurs     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 13 juillet 2009

Cyclables


- Allez les enfants, prenez vos vélos, nous allons voir la fête à Guérande !

- Oh non ... c’est trop loin, il fait trop chaud, on est bien ici, c’est juste Grand Galop sur Gully ...

- Ils disent justement à la télé qu’il faut "manger-bouger", avoir de l’activité physique, vous avez vu ça ?

- Oui, mais c’est les vacances et on est déjà allé à la plage hier, on pourrait pas y aller en voiture ?

- Et la planète, vous y pensez à la planète ? Si on prend le vélo à chaque fois qu’on peut le faire, on économise nos sous et on pollue moins, c’est bien, non ?

- Bon d’accord ... de toute façon, c’est toi le chef !

Ouf ! C’est pas le tout, La Turballe - Guérande avec des enfants à vélo, on passe par où ? Pas de piste cyclable le long de la route directe assez étroite, avec des bosses gênant la vue des tuturistes qui vont être nombreux à se rendre à la fête. Trop dangereux. Vélocéan ? Une piste cyclable qui relie Piriac à Guérande, ça pourrait le faire, mais elle emprunte de bien longs tronçons de route commune avec les voitures et l’arrivée sur Guérande risque d’être chaude. Et puis Vélocéan passe au large de La Turballe, il faut rouler quelques kilomètres sur la route de Saint-Molf qui n’est pas non plus de tout repos à certaines heures.

- Les enfants, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, finalement, on ne peut pas aller à Guérande à vélo !

- En voiture alors ?

- Avec le monde qui est attendu, on ne va pas trouver facilement à se garer ... Je vous allume Gully ?

Une brève au hasard :

vendredi 7 novembre 2008

Visibilité

Les évêques français discutent actuellement de la visibilité de l’Église en France.
Ma pioche et mes " ?" :


- "l’indifférence des français peut s’accompagner d’attente spirituelle".
Une façon de se rassurer  ?

- "est-on indifférent à ce dont on ignore l’existence ?"
L’indifférence n’est-il pas de ne pas chercher à combler ses ignorances  ?

- "l’Église n’a plus les moyens de dominer la société et elle en devient crédible quand elle le dit."
Mais si les moyens revenaient  ?

- "la visibilité est une conséquence, pas un but."
Quoi de plus fédérateur pourtant que l’image et l’exemple  ?