Mamimadi

Mamimadi

 
Urbanités    Coûts et douleurs    Goûts et couleurs    Formidable    Errances    Pratiques    Les Turballais    La plage    Souvenirs    La Presqu’île    Histoire    Horizons    Lamentable    Pollutions    Ecologie     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 3 août 2009

Dauphin hoëdicais

Source : desktopwallpapers.net Il était gentil le petit dauphin évoluant entre les bateaux au mouillage devant la petite plage de Hoëdic. Il allait de place en place, se frottait aux étraves, sortant le rostre hors de l’eau comme pour répondre aux "coucous" émerveillés des équipages. Puis il est venu jusque sur la plage où les baigneurs ont pu le caresser. "Gentil, gentil ...". Certains ont chaussé leurs palmes et nagé dans son sillage, d’autres se sont fait mettre en photo à son côté. "Même pas peur ! ..."

Et puis l’heure de la lassitude est venue dans les têtes plaisancières. Le soleil déclinant a orienté les idées vers d’autres activités teintées d’apéros, de restos, de repos, de gros dodos. La plage s’est vidée de ses baigneurs, le mouillage de ses bateaux. Gentil dauphin est resté seul avec la blessure dont on peut supposer qu’elle est la cause de son égarement sur le sable de Hoëdic. "Voyez ce que vos hélices m’ont fait ; ne pouvez-vous rien pour moi ?"

"Oh comme il est gentil ! Mais il est blessé ? Comme c’est dommage ... Allez, rentrons, la godaille de "Chez Jean-Paul" est réputée excellente."


En fin de compte - au bout de mon conte, gentil dauphin baguenaudait entre les pontons du port de plaisance de Pornichet le lendemain. Randy - c’est son nom - est finalement bien connu pour sa fréquentation à risque des ports et des hélices qui y tournent. Les centres de soins psychiatriques pour dauphins n’existant pas encore, souhaitons-lui longue vie, il en a bien besoin ...

Une brève au hasard :

jeudi 24 janvier 2008

Écoute !

Last week, notre Guide Suprême à nous s’est dit "à l’écoute" des marins. C’est inquiétant. C’est inquiétant parce que, sur un bateau à voiles, l’écoute est ce qui permet de régler les voiles en fonction de l’allure du bateau (sa route par rapport au vent) :
- Ne peut-on pas raisonnablement douter que l’omniscience du Président aille jusqu’au pilotage des petits et grands voiliers ?
- Cela présage-t-il d’un retour de nos marins-pêcheurs aux heureux temps de la marine à voile, alors que l’Océan paraissait infini et le pétrole inutile ? Finis les quotas ! Au diable les flambées pétrolières ! Rien que du propre et du raisonnable ...

 
 
Modifier cet article (179) Recalculer cette page