Mamimadi

Mamimadi

 
Pratiques    Lamentable    La Presqu’île    Pollutions    Les jeunes    Campagne    Nuisances    Les Turballais    La Turballe    Souvenirs    Formidable    Les vieux    Regrets    Goûts et couleurs    Souhaits     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 24 août 2009

Contentements ...

Les fruits et légumes de mon petit jardin ne sont dans doute pas les meilleurs et certainement pas les plus beaux, mais ce sont les miens et je les préfère à tous les autres quand est venue l’heure de les déguster. C’est que je les ai connus tout petits, que je les ai vus grandir, que je les ai soignés. Plus ou moins bien, pas toujours avec la compétence souhaitable, en ne leur consacrant pas toujours le temps et le travail qu’il aurait fallu. Mais la nature est si bien faite qu’elle compense parfois largement l’incompétence humaine ... au moins dans mon jardin.
Les poissons qui veulent bien s’intéresser à mes leurres ne sont pas les plus prisés, mais ils sont mes captures à moi et acquièrent dans la poêle de mon petit bateau une saveur particulière.
Il en est sans doute ainsi de toutes les petites et grandes productions personnelles plus ou moins utiles dans tous les domaines de la vie quotidienne. Un texte perso sera plus satisfaisant qu’un "copier-coller", une photo perso sera plus parlante que celle de la carte postale, un bricolage réussi comblera son réalisateur bien plus que l’acquisition préfabriquée ...

Pourtant, sauf à se trouver dans l’obligation de jouer les Robinson sur une île déserte, l’autosuffisance paraîtrait pourtant néfaste quand bien même elle serait possible. Devoir multiplier les sources d’approvisionnement dans tous les domaines - alimentation, information par exemple - impose échanges et communications propres à construire le tissu social indispensable. Je te donne, tu me donnes ... une façon de se tenir par la barbichette sans attendre le premier qui ne sourira plus.

Une brève au hasard :

vendredi 27 novembre 2009

Actu(s)

L’AFP a des correspondants un peu partout, collecte les informations des micro et macrocosme et les revend très cher aux journaux dont les journalistes les mettent en forme. Le résultat bien entendu est que toute la presse affiche les mêmes infos au même moment, seul l’emballage différant de l’un à l’autre. Heureusement, la plupart des journaux n’a plus de sous ; certains renoncent à puiser au pot commun, mettent leurs journalistes en veille active, les envoient sur le terrain comme des chasseurs et non plus seulement comme des témoins d’événements rapportés par d’autres. Bref, ces travailleurs de l’actu nous proposent leur actu. C’est tout bon pour la diversité et contre la pensée unique. Oui ?