Mamimadi

Mamimadi

 
Paysages    Formidable    Résolutions    Goûts et couleurs    Lamentable    Le port    Errances    Océan    Campagne    La Turballe    Les jeunes    Urbanités    Pollutions    Réchauffement    Horizons     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 31 mai 2010

Média-voiles

Inutile de se voiler la face, la prochaine loi sur la burqa et tous les remparts-prisons individuels portables sera un flop dans la marre humaine des humiliations faites aux femmes et des violences perpétrées contre la société. Parce que petits délinquants et grands truands ne craignent plus d’opérer à visage découvert contre des citoyens médusés et leurs défenseurs débordés. Parce que l’obligation du déshabillage facial ne compensera jamais les déshabillages intégraux dégradants.

La cagoule, la capuche, la burqa, le masque permettent au moins de savoir de qui se méfier à priori dans certaines foules devenues si denses qu’elles en sont insupportables pour certains. Ah qu’il était facile de reconnaître les siens lors de la fête médiévale de Guérande qui faisait revivre ce dernier week-end le temps des malandrins, gueux, rustres et soudards à côté de paysans, notables et noblaillons !

"A priori" ... L’habit ne fait pas le moine, bien sûr, et la burqa ne fait systématiquement ni l’agresseur ni l’agressée. Mais les préjugés sont si pratiques ! Il est tellement de bon ton actuellement de les dénoncer que pourrait venir l’envie de les défendre, ces jugements "avant de savoir" sans lesquels la vie serait difficile, voir impossible. Pensez-y quelques instants ... Préjuger que le commerçant nous fait le juste prix, que les moules de l’ami qui nous reçoit sont comestibles, que notre nuit de sommeil nous emmènera jusqu’à demain, ... Préjugés indispensables donc, mais indispensablement conscientisés et conservés à leur place de pré-jugements : ces deux-là qui viennent vers moi encapuchonnés et armés de bâtons sont inquiétants ; peut-être accourent-ils pour me défendre contre une agression ourdie dans mon dos ?

Une brève au hasard :

mardi 13 janvier 2009

Choqués

Un titre de Ouest-France de ce dernier samedi : "Une baleine percute le bateau de Roland Jourdain".
Dites-moi, à quelle vitesse ça navigue une baleine ? Renseignements pris, il semble que ça soit entre 6 et 12 km/h. Je ne vous demande pas à combien naviguent les bateaux du Vendée Globe puisque vous êtes au courant, comme tout le monde : autour de 15 nœuds, soit quelque 28 km/h.
Je pense que le même rédacteur a bien dû écrire un jour : "Un piéton heurte une voiture sur la rocade turballaise" !

Une humeur au hasard :

lundi 31 août 2009

Tréïdeurses

Notre gouvernement, à l’unisson de la plupart des gouvernements des pays "développés", clame sa misère à réglementer les salaires, primes et autres (...)

 

Les humeurs, c'est du passé


Les humeurs de mai


- 1999 : 1 2 3 4 5 6
- 2000
- 2001
- 2002
- 2003
- 2004 : 1 2 3 4 5
- 2005 : 1 2 3 4 5
- 2006 : 1 2 3 4 5
- 2007 : 1 2 3 4
- 2008 : 1 2 3 4
- 2009 : 1 2 3 4
- 2010 : 1 2 3 4 5