Mamimadi

Mamimadi

 
Souhaits    Coûts et douleurs    Ecologie    Réchauffement    Goûts et couleurs    Errances    Pratiques    Océan    Regrets    Formidable    Urbanités    Lamentable    La Turballe    Pollutions    Sciences     ( ... )

Entrée perso sur la toile

Humeurs anciennes

La buissonnette

Mamiphotos

Mamividéos

Mamiblog

Mamitree

Mamiloc

lundi 23 août 2010

Vive la vie !

Mon Dieu qu’il est pénible de ne pas pouvoir assouvir ses désirs, satisfaire ses envies, combler ses souhaits ! D’autant plus pénible que l’ob-jet semble à portée de main, accessible d’un instant à l’autre ... Finalement, il est plus facile de poursuivre l’impossible, d’embrasser des utopies que de vivre avec ses tentations quotidiennes, non ? Plus facile de s’imaginer un jour à la barre d’un superbe voilier que de passer devant la porte toujours ouverte de l’armoire à chocolat alors que le deuil du carré de chocolat serait évidemment bien vite pris si le choix entre les deux objets de désir était proposé.

Alors quoi ? Pourquoi enfoncer ces portes ouvertes ? Mais parce que "bon sang, mais c’est bien sûr !", l’évidence de la réponse est dans l’énoncé du problème [1] : si la gêne diminue avec la difficulté d’accès, déclarer définitivement inaccessible l’objet du désir est la solution ! Comme le fumeur prenant conscience que la cigarette est en train de le tuer, comme le joueur réalisant que les bandits manchots sont en passe de le ruiner, comme le soupirant comprenant que sa belle n’a que faire de lui, l’inassouvi comprenant que le pronostic vital de son bien-être est en jeu doit décréter l’inaccessibilité généralisée ! Adieu souhaits, envies, désirs ! Et vive la vie !

Notes

[1] problématique eût fait plus classe, bien sûr

Une brève au hasard :

mardi 7 avril 2009

Volets clos

Il y en a des qui ne peuvent pas dormir si la lumière du jour s’invite dans leur chambre. Ils ne supportent pas cette intrusion alors que c’est pour eux l’heure de fermer les volets, de clore les paupières, bref, l’heure de la nuit même quand le Soleil n’est pas d’accord. Les pauvres ! Il ont bien de la chance de ne pas vivre au fond des grottes, à une époque où les volets électriques n’étaient pas disponibles pour échapper un peu aux lois de la nature ...

Une humeur au hasard :

lundi 15 mars 2010

Fleur de marais

Marais inondé Soleil timoré Triste journée L’eau s’est enfuie Le ciel a bleui La fleur a souri

 

Les humeurs, c'est du passé


Les humeurs d’août


- 1999 : 1 2 3 4 5 6
- 2000
- 2001
- 2002
- 2003
- 2004 : 1 2 3 4 5
- 2005 : 1 2 3 4 5
- 2006 : 1 2 3 4
- 2007 : 1 2 3 4
- 2008 : 1 2 3 4
- 2009 : 1 2 3 4 5
- 2010 : 1 2 3 4 5