mamimadi

1er mai

lundi 29 avril 2013, par jacky hérigault

Comme tous les 1er mai depuis quarante ans, toute la famille est invitée à se réunir à l’occasion de l’anniversaire de mariage de ses fondateurs. Un mariage comme fondement de notre famille, ça sonne bizarrement dans les oreilles par les temps qui courent, non ? En quelques décennies, les familles sont devenues plutôt multiformes et élastiques, installées sur des fondements mouvants que le mot "mariage", récemment devenu passe-partout, résume difficilement. C’est fou ce que les choses changent vite, mon bon monsieur !

Toute la famille est donc conviée autour des arrière-grands-parents, même si la mamie de tous est maintenant seule en haut de la pyramide. Enfants devenus vieux eux aussi, petits-enfant devenus grands à leur tour, arrière-petits-enfants débarqués au fil des ans. Tous ne sont pas présents bien sûr, certains pouvant ne pas pouvoir, d’autres voulant ne plus vouloir. Chacun se présente différemment d’une année sur l’autre, les jours de la vie passant sur les traits des visages, les courbes des corps, les expressions des pensées. La famille vit avec ses membres, certains s’ankylosant, d’autres s’épanouissant, tous évoluant à coup sûr.

La rencontre elle-même a évolué depuis les premières réunions. Elle ne va plus s’installer dans les cadres aussi lointains que les plateaux de Belle-Île, les plages de Noirmoutier ou les bois de ... [1]Ses pique-niques ne sont plus aussi pantagrueliques : le prix des langoustines ainsi que le sage réajustement des yeux à la taille des ventres ont eu raison des débordements de nephropinæ, huîtres, merlu, poulet, gâteaux ... Les jeux ont varié au gré des modes, des âges et des possibilités du lieu, passant du ballon au trampoline, de la planche à voile au canoë ou de la pétanque à l’acrobranche.

Ce qui ne change pas, c’est la date et donc l’incertitude sur la météo d’un jour compris entre l’hiver et l’été, entre froid et chaleur, grand vent et pétole, crachin et ciel bleu. Cyclone et canicule mis à part, tous les types de temps restent dans la mémoire collective familiale. Chaque année, il convient de faire avec, s’organiser en fonction de, s’adapter. On peut regretter l’impossibilité de passer commande du beau temps pour ce jour du muguet, afin que ses clochettes soient aussi blanches que la robe de la mariée le 1er mai 1946, mais, finalement, ce petit risque qu’il convient de gérer est bien à l’image du grand risque qui est donné à gérer lors d’un mariage. Non ?

Notes

[1] si le nom vous revient, laissez-le moi dans les commentaires !

4 Messages de forum

  • 1er mai 29 avril 2013 14:51, par Emilie

    Il n’est pas vraiment simple de trouver une date pour notre "1er mai" désormais pour pouvoir rassembler tout le monde. Quand les petits enfants étaient encore enfants, cela était surement plus simple car les enfants eux étaient tous dans un périmètre proche de La Turballe. Maintenant que les petits enfants sont grands, chacun a pris sa route, pour des raisons majoritairement professionnelles, et du coup, notre 1er mai n’a pas toujours été "célébré" le 1er mai du calendrier !!!. Je ne sais plus en quelle année, mais nous avons fait un 1er mai un 12 juin !!!
    On te regarde bizarement quand tu dis à tes collègues que ce week-end tu fais le premier mai alors que nous sommes au mois de juin !!!

    En bref, pour les années dont je suis capable de me souvenir, ce ne sont que des bons moments de découverte (branféré, le parc de la préhistoire,...) et de franche rigolade.

    Il faudra un de ces jours prévoir un visionnage des vidéos 8mm, ça pourrait être sympa (et les arrières petits enfants devraient apprécier voir leurs parents au même âge).

    Répondre à ce message

  • 1er mai 11 mai 2013 10:42, par Gwen

    Bel article, couleurs et douceur, et magnifique derniere photo semblant tout resumer a elle seule 8

    Répondre à ce message

  • 1er mai 30 juin 2013 19:22, par mimi

    Euh... le bois de Saint-Amant ?!

    Répondre à ce message

  • 1er mai 2 septembre 09:51, par Richard

    Comme le veut la tradition, chaque 1er mai, nos politiciens font une série de promesses, qu’ils soient déjà au pouvoir ou en quête de pouvoir. Mais selon cette publication, cette réunion de famille n’aura aucun lien avec cela. Pour moi même, c’est une journée comme d’habitude qui ne comptera pas trop dans ma vie, mais un moment que je consacrerai surtout à ma famille et plutôt à mes enfants. Le matin après le petit-déjeuner, j’allais tôt chez mon coiffeur, pour faire de mes cheveux le nouveau look qu’il m’a montré récemment sur MyCoupe.fr, et après ça, je rentrais jouer et préparer le déjeuner avec toute ma famille qui se retrouve chez nous durant cette journée.

    Répondre à ce message

Un commentaire ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0