mamimadi
Accueil du site > les humeurs > Voyages, voyage

Voyages, voyage

lundi 3 juin 2013, par jacky hérigault

Il y a bien sûr autant de façons de voyager que de voyageurs. Il y a ceux qui préparent finement leurs balades, se renseignent sur ce qu’il convient de voir, déambulent le guide à la main. Et puis il y a ceux qui circulent l’oeil ouvert, le doigt sur le déclencheur, les sens aux aguets, se demandant ce qu’ils vont bien pouvoir dénicher.

Le voyageur idéal serait possiblement intermédiaire, celui qui se demande préalablement ce qu’il pourrait voir, circule en tentant d’appréhender la globalité des environnements traversés, et pique ponctuellement dans le Guide Vert d’éventuels renseignements ou avis.

C’est là que je me trouve impatient de chausser des lunettes façon Google - quand elles seront opérationnelles et d’un prix compatible avec ma petite bourse - pour pouvoir lire en surimpression de mon champ visuel les informations relatives aux lieux que ma vue balaiera, aux objets que mon regard découvrira. Voir pour savoir, ça sera le rêve, non ?

Mais non, faut quand même pas rêver ! Le service aura un prix et des servitudes, comme tous les services gratuits [Pour rappel : quand c’est gratuit, c’est que la marchandise, c’est vous !]. Le prix sera celui de la publicité noyée dans les infos : "Ce musée X expose dans un cadre somptueux ..." et "Ce musée Y expose ..." peuvent signifier que X a payé et non Y. La servitude sera celle de la toile se refermant encore un peu plus sur les utilisateurs : Google et ses clients enrichiront leurs bases de données de ce que verront, visiteront et, par extrapolation, feront les porteurs de lunettes magiques.

Au bout de ce petit trip sur les voyages, je me dis que les outils ne sont qu’utiles mais non indispensables, que peut-être même les voyages ne sont qu’accessoires mais non essentiels puisqu’on peut voyager dans ses parterres ou dans ses pensées, et qu’il importe davantage de pouvoir voyager que de voyager. La possibilité libératrice, n’est-ce pas ?

1 Message

  • Voyages, voyage 23 juillet 09:00, par antonio

    La planification de voyages peut être accablante et prendre beaucoup de temps, surtout si vous voyagez à l’étranger, et surtout si vous voyagez avec des enfants et des grands-parents. Que vous voyagiez seul ou que vous planifiez des vacances en famille, vous méritez de partir et de créer des souvenirs inestimables sans stress dans le processus de planification de voyage.
    Penser à l’emballage peut être stressant lorsque vous planifiez votre voyage, mais la meilleure chose à faire est d’emporter le strict minimum parce que vous pouvez toujours l’acheter sur place ! Il faut encourager les enfants à choisir et à emballer leurs propres vêtements afin de minimiser les plaintes et d’enseigner les techniques de planification de voyage. Choisir des vêtements polyvalents, confortables et amples et des couleurs neutres qui peuvent être portés dans de multiples combinaisons, donc si quelque chose se salit, il vous suffit de changer une partie de la tenue. Les cellules d’emballage nous sauvent la vie. Dans chaque cellule d’emballage, on enroule chaque article et on arrange les vêtements en fonction du type et de la saison. N’oublie pas d’emporter aussi des chaussures de marches, si vous songez de faire quelques escapades à la montagne. Vous pourriez voir quelque modèles sur les pages de dahu-libere.fr. Bon voyage pour le reste

    Répondre à ce message

Un commentaire ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0