mamimadi
Accueil du site > les humeurs > Hi hi hi, j’en ai deux !

Hi hi hi, j’en ai deux !

lundi 7 octobre 2013, par jacky hérigault

Hi hi hi, je suis riche, j’ai deux maisons secondaires. C’est pas malin, elles sont au même endroit, juxtaposées à cent mètres l’une de l’autre, à la même adresse campagnarde. Mais c’est bien pratique pour en assurer l’entretien ou bien mettre à disposition d’EDF mes consommations électriques comme ce fut le cas tout récemment : un seul déplacement est nécessaire pour les deux. Malin, je vous dis !

Vers la fin du mois d’août dernier, un courrier d’ERDF me donne donc rendez-vous sur zone avec l’un de ses agents une dizaine de jours plus tard. Ma vie de retraité hyperactif ne me permettant pas de m’y rendre à la date précise, possibilité m’est donnée d’effectuer moi-même le relevé de mes deux compteurs lors d’une visite antérieure et de les afficher sur une feuille visible de l’extérieur. Ce que je fais après m’être assuré que, pour chaque comptage, les trois références à dix chiffres représentant mon numéro de client EDF, mon point de livraison ERDF et la référence internet qui permet de suivre mes consommations d’une période à l’autre sont bien attribuées au bon compteur. Les résultats de mes lectures sur les petits cadrans sont grassement et grandement couchés sur les avis de rendez-vous portant les numéros de PDL appropriés, eux-mêmes collés l’un à côté de l’autre à l’intérieur de la seule vitre de l’ensemble des deux maisons qui soit visible de l’extérieur. Pour limiter encore les risques de confusion, j’ai écrit toujours aussi grassement et grandement "Cette maison" et "Autre maison" sur la feuille ad hoc.

Hi hi hi, le releveur d’ERDF n’a pas confondu : il n’a pris qu’une valeur, celle de l’"Autre maison" qu’il a attribué à "Cette maison" et a enregistré que l’"Autre maison" n’avait pas de relevé. Vous suivez toujours le pataquès ?

La valeur rapportée par l’agent d’ERDF étant inférieure aux relevés antérieurs, la facturière d’EDF m’a bigophoné qu’elle ne comprenait pas. Elle m’a semblé intelligente, a accepté mes explications et décidé en attendant la régularisation des prochains relevés d’imputer la même consommation sur la période concernée que sur la période précédente pour chacun des deux compteurs.

Hi hi hi, trois semaines plus tard, si une facture correspond bien à ce qui avait été convenu, l’autre facture mentionne pour six mois l’équivalent de dix années de consommation pour cette maison plus que secondaire.

Hi hi hi, factures électroniques pas régulièrement contrôlées -pas cette fois en tout cas, prélèvements automatiques indolores, sérénité jusqu’à la réception du relevé de banque mensuel ... Aïe !

Aïe aïe aïe, va falloir maintenant récupérer l’affaire et surtout mes sous. Et je sens bien que ça ne va pas être de la tarte vu que je crois percevoir bien plus que de l’incompétence à l’origine de mon problème ...

Un commentaire ?