mamimadi
Accueil du site > les humeurs > Faut pas poucer !

Faut pas poucer !

lundi 20 janvier 2014, par jacky hérigault

Dans la folle course aux équipements informatiques puis multimédia, j’ai raté peu de choses concernant les utilisations personnelles. J’ai pratiqué le minitel, le Commodore équipé de sa mémoire à cassette, MS-DOS et les premiers Windows, le scanner à main, la webcam et le GPS, l’imprimante laser et l’appareil photo numérique, ... C’est bien ça : j’ai le réflexe numérique, amoureux des beaux outils dans ce domaine comme dans bien d’autres, et leur cherchant des utilisations possibles pour justifier leur acquisition une fois les prix de première sortie assagis.

J’ai pourtant laissé passer beaucoup de temps avant de m’équiper d’un smartphone. J’y vois deux raisons. La première est l’idée bien ancrée chez moi qu’un appareil bon à tout risque d’être bon à rien, qu’un ciseau à bois ne peut pas faire un bon tournevis et fait un bien mauvais burin - trois appareils qu’il m’est arrivé de confondre, dans l’urgence ou la pénurie, et donc qu’on fait un meilleur travail avec un appareil photo, un caméscope, un ordinateur, un GPS et un téléphone qu’avec un appareil regroupant toutes ces fonctions. La deuxième raison est ma méfiance envers les mouvements de masse, même s’il est difficile de s’y soustraire, animal social oblige ; voir des moutons courir se faire tondre invite à se demander si l’haleine du loup n’est pas trop prégnante.

Je viens donc d’effectuer un grand saut technologique dans mon équipement perso en la matière en passant d’un téléphone mobile basique à partir duquel je n’ai expédié qu’une dizaine de très pénibles et très courts SMS à un smartphone qui prend mes SMS par commande vocale. J’ai donc zappé l’échelon des deux pouces affairés sur le clavier virtuel à la confection de textes approximatifs, bavards et baveux. Cela restera définitivement une lacune dans le complément de ma culture judéo-chrétienne, condamné à resté coi autour de la table des "tu te souviens ?" sur le sujet. Mes deux pouces n’auront pas gagné en agilité, ne seront pas devenus hyper-connectés, ni vers mes relations, ni vers mes neurones, resteront petits poucets poseurs de cailloux préhistoriques dédaigneux des pépites modernes.

Pas les vôtres ?

2 Messages de forum

  • Faut pas poucer ! 16 février 2014 23:00, par Mimi

    Je ne pouce pas non plus. J’indexe ! Péniblement...

    Répondre à ce message

  • Faut pas poucer ! 6 février 12:27, par Valeria

    Je suis surpris qu’aucune mention n’ait été faite des stylos lumineux et de la tablette/style, qui existaient tous les deux avant les souris. Pour ceux d’entre nous qui ont encore appris à écrire et à dessiner sur papier, le stylo est un outil de saisie merveilleux et précis. Vous pouvez aussi voir le blog de Wemi. Je soupçonne qu’une version moderne d’un crayon lumineux, utilisant la technologie sans fil et un écran horizontal haute résolution et haute vitesse, avec un peu de puissance de traitement moderne, fonctionnerait à merveille. Le plus gros problème pour un utilisateur serait de perdre son stylo. L’avantage par rapport au stylet et à l’écran tactile serait la précision et l’enregistrement, et je suppose que cela pourrait en fait être moins cher, parce que vous n’avez vraiment besoin que d’un seul capteur optique plutôt que d’un réseau complet de capteurs.

    Répondre à ce message

Un commentaire ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0