mamimadi 2011-2015
mamimadi 2007-2011
mamimadi 1999-2007
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 2 février- Nonagénaire
. 26 janvier- La coupe était vide
. 19 janvier- Vous êtes Charlie?
. 12 janvier- Je voeux !
. 5 janvier- Bonne Année

Les temps sont difficiles pour les sites dits "collaboratifs" qui doivent laisser quelques portes ouvertes ou possibles à ouvrir pour fonctionner : les petits plaisantins mal intentionnés se font un plaisir de les ouvrir ou de les enfoncer.

Après 15 ans de d'usage de cette forme pas vraiment justifiée dans son cas, mamimadi revient à la bonne vieille interface classique.

Bonnes lectures !


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

9 février - Lire et compterLes 3 K

"Il faut enseigner la Shoah, les religions, la laïcité, la citoyenneté, la liberté, la fraternité !"... Vaste programme pour une École de la République qui ne parvient pas à apprendre à lire et compter à tous. Programme dérisoire quand les Shoah s'affichent en live sur nos actualités, plus ou moins embryonnaires, plus ou moins programmées, mais toujours aussi inhumaines avec leurs flots d'humains à la dérive, leurs lots de massacres. Programme savoureux pour qui se souvient de l'influence abusive de la religion dominante dans notre pays il n'y a guère et des traumatismes qu'elle y a généré. Programme cocasse s'il prétend faire de la laïcité la religion d'état ; programme ubuesque s'il veut enseigner aux jeunes des principes que les adultes ne pratiquent pas, chacun réclamant à son niveau ses droits de citoyen tout en oubliant ses devoirs, les mieux armés en droits se sentant trop souvent moins de devoirs. Programme extravagant quand on réalise que liberté et fraternité sont des utopies indéfinissables de façon précise, tout juste abordables par petites touches rapidement contrées par des "oui mais ...", "mais alors ...".

En brûlant ces derniers jours plus de 2000 livres et manuscrits de la Bibliothèque centrale de Mossoul, les fanatiques de Daech viennent de nous rappeler le rôle fondamental de la lecture dans la bonne pratique de tout ce dont ils ne veulent pas. Que l'École de la République apprenne donc à lire à nos jeunes afin qu'ils puissent comprendre les exemples (exemplaires) de leurs aînés, et les vaches seront bien gardées. Non ?


Lire, même une partition

PS 1 : "Lire et compter" ? Personnellement, je n'accorderais pas la même importance à chacune de ces deux compétences. Savoir compter est certainement d'une grande utilité dans la vie mais ne me semble pas aussi fondamental que savoir lire. Même si de grands savants clament, après Galilée, que les mathématiques sont le langage de la Nature, je pense qu'on peut dialoguer avec elle et même la comprendre sans l'accessoire simplificateur des représentations algébriques et géométriques créées par les hommes pour eux-mêmes. Si donc l'école n'apprenait qu'à lire de façon à pouvoir ensuite découvrir, aborder et comprendre le reste, elle ferait une bonne partie du job. Oui ?

PS 2 : J'exagère ? Mais oui !

 

Lutin