mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 17 août- Parisien !
. 10 août- Îles sœurs
. 3 août- Longueurs du temps
. 27 juillet- Sous contrôle
. 20 juillet- Port cochon
. 13 juillet- Le port
. 6 juillet- Attaque cérébrale
. 29 juin- 150 ans
. 22 juin- Feuilles de liaison
. 15 juin- Quoi d'neuf ?
. 8 juin- Bricolage
. 1er juin- Les petits plus
. 25 mai- Démopublique
. 18 mai- Parano
. 11 mai- Des stats
. 4 mai- Expliquez !
. 27 avril- Convaincre
. 20 avril- L'eus-tu cru ?
. 13 avril- L'esprit libre
. 6 avril- Questions de bac
. 30 mars- Génér'Hic
. 23 mars- Il y aura ...
. 16 mars- Fessée effacée ?
. 9 mars- Fatale méprise
. 2 mars- Humeur de Hummer
. 23 février- Rafale de mots
. 16 février- La machine humaine
. 9 février- Lire et compter
. 2 février- Nonagénaire
. 26 janvier- La coupe était vide
. 19 janvier- Vous êtes Charlie?
. 12 janvier- Je voeux !
. 5 janvier- Bonne Année

Les temps sont difficiles pour les sites dits "collaboratifs" qui doivent laisser quelques portes ouvertes ou possibles à ouvrir pour fonctionner : les petits plaisantins mal intentionnés se font un plaisir de les ouvrir ou de les enfoncer.

Après 15 ans d'usage de cette forme pas vraiment justifiée dans son cas, mamimadi revient à la bonne vieille interface classique.

Bonnes lectures !


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

24 août- On s'habitue ...

Un attentat suicide par-ci, un enfant soldat par-là.
On s'habitue, c'est tout.

Une voiture sous un train, un car dans un ravin.
On s'habitue, c'est tout.

Une canicule hier, un pic de chaleur demain.
On s'habitue, c'est tout.

Un président qui ment, un bénévole qui vole.
On s'habitue, c'est tout.

Des migrants au fond de l'eau, des citoyens au fond du trou.
On s'habitue, c'est tout.

Une méga explosion en Chine, des mini pollutions un peu partout.
On s'habitue, c'est tout.

Des humains assassinent l'humanité, des terriens massacrent la Terre.
On s'habitue, s'est tout.

On s'habitue, on s'habitue à s'en rendre malade.
Mais on n'est pas malade.
On s'habitue à l'habitude, c'est tout.

Habitude
Le marais des habitudes, asséché, sans sel et sans couleurs ...


Un bon ami et fidèle lecteur propose en commentaires :

  Un rien nous tue, partout on s'habitue, c'est tout
  Lentement va la tortue, qui suit le matou, on s'habitue, on s'habitue c'est tout
  Pourtant ils se sont battus, ces hutus, on s'habitue, oui on s'habitue c'est tout

Lutin