mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 7 septembre- Photœil
. 31 août- Vagabondages
. 24 août- On s'habitue
. 17 août- Parisien !
. 10 août- Îles sœurs
. 3 août- Longueurs du temps
. 27 juillet- Sous contrôle
. 20 juillet- Port cochon
. 13 juillet- Le port
. 6 juillet- Attaque cérébrale
. 29 juin- 150 ans
. 22 juin- Feuilles de liaison
. 15 juin- Quoi d'neuf ?
. 8 juin- Bricolage
. 1er juin- Les petits plus
. 25 mai- Démopublique
. 18 mai- Parano
. 11 mai- Des stats
. 4 mai- Expliquez !
. 27 avril- Convaincre
. 20 avril- L'eus-tu cru ?
. 13 avril- L'esprit libre
. 6 avril- Questions de bac
. 30 mars- Génér'Hic
. 23 mars- Il y aura ...
. 16 mars- Fessée effacée ?
. 9 mars- Fatale méprise
. 2 mars- Humeur de Hummer
. 23 février- Rafale de mots
. 16 février- La machine humaine
. 9 février- Lire et compter
. 2 février- Nonagénaire
. 26 janvier- La coupe était vide
. 19 janvier- Vous êtes Charlie?
. 12 janvier- Je voeux !
. 5 janvier- Bonne Année

Les temps sont difficiles pour les sites dits "collaboratifs" qui doivent laisser quelques portes ouvertes ou ouvrables pour fonctionner : les petits plaisantins mal intentionnés se font un plaisir de les ouvrir ou de les enfoncer.

Après 15 ans d'usage de cette forme pas vraiment justifiée dans son cas, mamimadi revient à la bonne vieille interface classique.

Bonnes lectures !


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

14 septembre- À usage personnel

Statistiques   On me demande parfois combien de visiteurs cliquent sur la porte d'entrée de ce petit espace web chargé de quelques-unes de mes humeurs. Des logiciels installés chez l'hébergeur proposent quelques réponses : nombre de visites, de pages vues, ... Mais les statistiques proposées m'ont toujours paru bien compliquées et incapables d'extraire de façon suffisamment claire pour mon esprit embrumé le compte des visiteurs réels de celui de la masse des robots plus ou moins bien intentionnés qui parcourent inlassablement le vaste internet.

   Pour jouer un peu avec la mécanique informatique, pour le plaisir aussi d'imaginer les clics de la roue dentée actionnée à chaque ouverture de porte, j'ai simplement installé un petit compteur au bas de mes pages. Un peu simplet, mais s'il m'en apprend encore moins que celui de mon hébergeur, le petit clin d'oeil qu'il m'envoie de temps à autre me satisfait bien davantage.

   Finalement, je me demande si j'ai vraiment envie de connaître le nombre de gentils visiteurs qui veulent bien se donner la peine de lire ma prose. Je risque d'être déçu, déçu inutilement puisque même sans aucun lecteur je poursuivrais la rédaction de ce qui n'est qu'un petit cahier de réflexion à usage prophylactique personnel.

Reflets

PS. Combien de paires d'yeux se sont-ils posés sur ce reflet de bateau de pêche dans l'eau du port de La Turballe ? On n'en sait rien. Beaucoup de promeneurs sans doute l'ont fait sans le voir durant ce bel après-midi dominical. Qu'importe ? L'important pour moi est que mon regard à moi s'y soit posé. Oui ?

Lutin