mamimadi 2011-2015
mamimadi 2007-2011
mamimadi 1999-2007
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 29 juin- La chute
. 22 juin- Omniconvaincus
. 15 juin- Covidosceptiques
. 8 juin- Compétences
. 1er juin- R(é)ouvrir
. 25 mai- Surbooking ?
. 18 mai- La main aux fesses
. 11 mai- Verbicruciste
. 4 mai- Co-vide politique ?
. 27 avril- Navigation coronavirale
. 20 avril- la♪ la♪ la♪ lalère♪♪
. 13 avril- Quand pensez-vous ?
. 6 avril- Cérébralitudes
. 30 mars- Corona viré !
. 23 mars- Incivilité dangereuse !
. 16 mars- Incivilité dangereuse ?
. 9 mars- La pression
. 2 mars- Municipales
. 24 février- Convivialité.
. 17 février- Possiblement
. 10 février- Grain de vie
. 3 février- Oscillatoire ?
. 27 janvier- Harry Quebert
. 20 janvier- Surhumanité
. 13 janvier- GAFA
. 6 janvier- 20/20eux
. 30 décembre- Flèche brisée ?
. 23 décembre- Lacrima qui strie
. 16 décembre- Battre en retraite
. 9 décembre- Respectons-nous !
. 2 décembre- Galères
. 25 novembre- Charybde et Scylla
. 18 novembre- Doucherie
. 11 novembre- Cris en thème
. 4 novembre- RAM et ROM
. 28 octobre- Spamophobique
. 21 octobre- Les djeunes
. 14 octobre- Les zabeilles
. 7 octobre- Le      (*)
. 30 septembre- L'Art et ses Chapelles
. 23 septembre- Mon petit Ofpra pratique
. 16 septembre- Bande à part, sacrebleu !
. 9 septembre- Enthousiasmant et incertain
. 2 septembre- Trois breton·nantes
. 26 août- Trois fois un·e
. 19 août- Célibataires stigmatisés
. 12 août- Eurêka !
. 5 août- Connecté !
. 29 juillet- Fractalité !
. 22 juillet- Abus de pouvoir
. 15 juillet- Homéopathie


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

6 juillet - Anniversaire

      Fêter mon anniversaire m'a récemment rappelé que ma vie a commencé au début d'un été maintenant relativement lointain. J'ai donc vécu mon premier printemps après avoir vécu les autres saisons. Vivaldi dans le désordre, ça change forcément la partition que j'ai jouée ensuite année après année.

      On peut traverser la vie l'œil rivé sur l'agenda se redéployant continûment d'une année à l'autre, du premier janvier à la Saint-Sylvestre. On peut le faire aussi l'esprit braqué sur les étoiles du Zodiaque régissant une existence programmée par les lois de l'Univers. Mais alors, au bout du temps vécu, le regard rétrospectif ne saisit sans doute que des géométries statiques et quasi linéaires. Au contraire, vivre sa vie en se disant que l'hiver n'est pas une fin, que le cycle n'est complet qu'avec l'avènement d'un printemps qui est lui-même, pour soi comme pour toute la Création, l'ouverture du concert de la vie, vivre avec cette chimère ne peut que courber la ligne de l'existence en une spirale déployée sur la flèche du temps. Chaque renouvellement de cycle au début de l'été suit l'impulsion du printemps sur la balançoire en oscillation dans le train qui file tant que le carburant et les aléas le permettent.

Anniversaire

      Le passé ne m'intéresse que pour son intérêt à vivre le présent et les anniversaires m'importent peu, même le mien. Mais constater aujourd'hui que le nombre d'années qui viennent de s'écouler correspond au nombre de printemps qui ont relancé autant de fois la machine lui donne un parfum de jeunesse, fragrance évanescente au fil du temps sans doute, mais saisissable tant que l'esprit respire.

Lutin