mamimadi 2011-2015
mamimadi 2007-2011
mamimadi 1999-2007
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 23 mars- Incivilité dangereuse !
. 16 mars- Incivilité dangereuse ?
. 9 mars- La pression
. 2 mars- Municipales
. 24 février- Convivialité.
. 17 février- Possiblement
. 10 février- Grain de vie
. 3 février- Oscillatoire ?
. 27 janvier- Harry Quebert
. 20 janvier- Surhumanité
. 13 janvier- GAFA
. 6 janvier- 20/20eux
. 30 décembre- Flèche brisée ?
. 23 décembre- Lacrima qui strie
. 16 décembre- Battre en retraite
. 9 décembre- Respectons-nous !
. 2 décembre- Galères
. 25 novembre- Charybde et Scylla
. 18 novembre- Doucherie
. 11 novembre- Cris en thème
. 4 novembre- RAM et ROM
. 28 octobre- Spamophobique
. 21 octobre- Les djeunes
. 14 octobre- Les zabeilles
. 7 octobre- Le      (*)
. 30 septembre- L'Art et ses Chapelles
. 23 septembre- Mon petit Ofpra pratique
. 16 septembre- Bande à part, sacrebleu !
. 9 septembre- Enthousiasmant et incertain
. 2 septembre- Trois breton·nantes
. 26 août- Trois fois un·e
. 19 août- Célibataires stigmatisés
. 12 août- Eurêka !
. 5 août- Connecté !
. 29 juillet- Fractalité !
. 22 juillet- Abus de pouvoir
. 15 juillet- Homéopathie
. 8 juillet- Prof et prof
. 1er juillet- J'ai 27 ans !
. 24 juin- London, the feedback
. 17 juin- Voyage en terre inconnue
. 10 juin- Sport de haut niveau
. 3 juin- Bro Gozh ma Zadoù
. 27 mai- Vincent et les autres
. 20 mai- L'Europe ! L'Europe !
. 13 mai- Recyclage
. 6 mai- Idée fumeuse
. 29 avril- Ma dernière tante
. 22 avril- De NDDL à NDDP
. 15 avril- Bricolite aiguë
. 8 avril- Smartphone


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

30 mars - Corona viré !

Coronavirus      Coronavirus par ci, covid-19 par là, les bruissements de la petite bête couronnée assourdissent les réseaux sociaux et médiatiques. Pas un post qui n'y soit lié, pas un article qui n'y fasse référence. Les humeurs ravageuses ou rigolotes de Facebook y prennent leurs ressorts, les articles du Figaro et consorts y trouvent leurs entrées.

  • "non mais on va où là ? tu fais tes courses à intermarché et ils prennent plus d’espèces ! Il est arrivé le temps de la soupe aux cailloux..."
     
  • "Coronavirus : la météo de demain et son impact sur l'épidémie"

      Même les deux dernières "humeurs hebdomadaires" de mamie ont contribué (à leur niveau picoscopique) à l'invasion des esprits. Et contribuent encore avec celle-ci... Mais c'est la dernière, promis, juré. Comme une couche de vernis avant de plonger le pinceau dans d'autres pots pour d'autres barbouillages.

     Parce que quoi ? Positivons ! Nous avons la chance de vivre cette période coronavirale en 2020 et pas en 1918 ou 2050. Non ?

     Nous ne sommes plus un pays ravagé par la guerre, une partie de ses forces vives rescapées s'extirpant tout juste de la boue des tranchées et l'autre survivant dans les ruines et les rationnements. Nos médecins sont moins ignorants et moins désemparés qu'alors, nos soignants sont mieux instruits et mieux protégés, les populations sont plus informées et plus encadrées (*). Elles ont en outre la chance, non seulement que leurs autorités leur conseillent le confinement, mais aussi qu'elles le leur impose ! Un confinement quand même moins traumatisant qu'aurait pu l'être celui d'une époque sans internet ni 4G. Les smartphones, Whatsapp, Skype ou Facebook permettent plus facilement qu'alors de tuer le temps en évitant que le virus nous tue. Non ?

     Sans doute en saurons-nous davantage en 2050 sur les virus et sur les façons de lutter contre leurs invasions. Mais d'autres catastrophes s'annoncent telles d'autres "grandes guerres" qui prendront les énergies, gèleront les esprits et jetteront les populations dans d'autres tranchées. Mais, aussi, d'autres moyens de lutte s'envisagent déjà, qui transformeront les individus en pions robotisés, physiquement augmentés, cérébralement diminués, autoritairement mis en ordre de bonne marche pour qu'ils assurent à la fois productions de richesses et consommations sonnantes et trébuchantes dans d'autres escarcelles. Pas sûr qu'un risque humainement et raisonnablement affronté ne soit pas préférable à une stérilisation générale des personnes. Si ?

(*) Voir Wikpedia, oui, oui, ça aide à relativiser...

Lutin