mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 10 juin- Sport de haut niveau
. 3 juin- Bro Gozh ma Zadoù
. 27 mai- Vincent et les autres
. 20 mai- L'Europe ! L'Europe !
. 13 mai- Recyclage
. 6 mai- Idée fumeuse
. 29 avril- Ma dernière tante
. 22 avril- De NDDL à NDDP
. 15 avril- Bricolite aiguë
. 8 avril- Smartphone
. 1er avril- Rapports perçus
. 25 mars- Yéti, où es-tu ?
. 18 mars- Brumes cérébrales
. 11 mars- Langage enrageant
. 4 mars- Casse-béton
. 25 février- Trop tard !
. 18 février- Intersectionnalité
. 11 février- Contes philosophiques
. 4 février- 1... 2... 3... 4... 5 !
. 28 janvier- La photaquarelle
. 21 janvier- Les mots cons dits
. 14 janvier- Vaste programme
. 7 janvier- En vœux-tu ? En voilà !
. 31 décembre- Des mots nouveaux
. 24 décembre- Le Grand débat
. 17 décembre- Des notes et des mots
. 10 décembre- L'idée du matin
. 3 décembre- C.Q.F.Démocratie
. 26 novembre- Musique jaune
. 19 novembre- François, le retour
. 12 novembre- (Dés)équilibres
. 5 novembre- La Toussaint
. 29 octobre- Entrepreneuse
. 22 octobre- Sport électrique !
. 15 octobre- Horribilis
. 8 octobre- Faire avec
. 1er octobre- Bêtise vs intelligence
. 24 septembre- Moyen ?
. 17 septembre- Yapuka !
. 10 septembre- C'était mamie
. 3 septembre- Mamie aimait
. 27 août- Prendre par la main
. 20 août- Faire et paraître
. 13 août- Tourisme de masse
. 6 août- Le médecin et l'homme
. 30 juillet- La belle rue
. 23 juillet- Palliatif
. 16 juillet- Êtes-vous Pavard ?
. 9 juillet- Cadeau inutile
. 2 juillet- Soins, soins !
. 25 juin- 80 km/h
. 18 juin- Ave, c'est Google


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

17 juin - Voyage en terre inconnue

      Je vais imminemment faire quelques enjambées dans les rues de la capitale des Anglais, des britishes, des rosbifs, des brexiters, des brûleurs de Jeanne d'Arc par le biais de mains cauchonnes, des protestataires de leur supériorité, des donneurs de leçons démocratiques, des bouffeurs de bouffeurs de grenouilles, des croqueurs d'amateurs de bérets parigots, baguettes parisiennes et Père Julien réunis.

      Comment dois-je donc la prendre, cette courte incursion en terra incognita ?

      Justement comme une incursion en terre inconnue et non pas comme une excursion en terrain mal connu. Pas trop envie (ni la possibilité d'ailleurs) de jouer le touriste, de faire le tour des lieux incontournables d'une ville dont je ne connais pourtant que bien peu de choses. Quelques noms, quelques images véhiculés par les médias. Big Ben, forcément, Trafalgar Square, Tower Bridge et le 10 Downing street... L'importance - l'indécence ? - de la liste de mes lacunes historico-géographiques m'ôte toute envie d'y remédier.

      Plutôt m'introduire dans la cité de ces gens qui ne sont jamais ce qu'ils sont pour tenter, non pas de comprendre l'incompréhensible, mais de sentir comment un îlien fier de l'être peut tant apprécier le Périgord, pourquoi une nation place de l'argent dans le gadget royaliste plutôt que dans son enseignement ou ses hôpitaux, comment les esprits parviennent à jouer les Janus tournés à la fois vers l'Ouest atlantique et l'Est européen sans avoir le tournis (jusqu'à ces dernières années au moins :-), si le choix initial de la circulation à gauche vient du pressentiment que la force de Coriolis aiderait un jour à la circulation sur les giratoires...

      Vaste programme, non ? Encore plus utopique que le comblement de mon inculture topologique mais combien plus insaisissable et (donc) passionnant. Nul doute que lorsque mon index appuiera sur le déclencheur devant la façade de Buckingham Palace, mon œil se posera sur les indigènes des rues à l'entour. Pour voir.

Londres

Image Google Street View

Lutin