mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 19 octobre- Catégories
. 12 octobre- Ça se discute !
. 5 octobre- Mes Lunes à moi
. 28 septembre- Rendez les copies
. 21 septembre- Simplement tordu
. 14 septembre- À usage perso
. 7 septembre- Photœil
. 31 août- Vagabondages
. 24 août- On s'habitue
. 17 août- Parisien !
. 10 août- Îles sœurs
. 3 août- Longueurs du temps
. 27 juillet- Sous contrôle
. 20 juillet- Port cochon
. 13 juillet- Le port
. 6 juillet- Attaque cérébrale
. 29 juin- 150 ans
. 22 juin- Feuilles de liaison
. 15 juin- Quoi d'neuf ?
. 8 juin- Bricolage
. 1er juin- Les petits plus
. 25 mai- Démopublique
. 18 mai- Parano
. 11 mai- Des stats
. 4 mai- Expliquez !
. 27 avril- Convaincre
. 20 avril- L'eus-tu cru ?
. 13 avril- L'esprit libre
. 6 avril- Questions de bac
. 30 mars- Génér'Hic
. 23 mars- Il y aura ...
. 16 mars- Fessée effacée ?
. 9 mars- Fatale méprise
. 2 mars- Humeur de Hummer
. 23 février- Rafale de mots
. 16 février- La machine humaine
. 9 février- Lire et compter
. 2 février- Nonagénaire
. 26 janvier- La coupe était vide
. 19 janvier- Vous êtes Charlie?
. 12 janvier- Je voeux !
. 5 janvier- Bonne Année

Les temps sont difficiles pour les sites dits "collaboratifs" qui doivent laisser quelques portes ouvertes ou ouvrables pour fonctionner : les petits plaisantins mal intentionnés se font un plaisir de les ouvrir ou de les enfoncer.

Après 15 ans d'usage de cette forme pas vraiment justifiée dans son cas, mamimadi revient à la bonne vieille interface classique.

Bonnes lectures !


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

26 octobre- Migrant

Le chef m'a dit : "T'es pas content ? Tu peux aller voir ailleurs ..."

Oui, bien sûr. Mais c'est que je vous aime bien moi. C'est juste que tu pourrais peut-être faire en sorte que je me sente encore mieux avec vous.

Il m'a dit encore : "T'as un problème ? Tu peux postuler pour être chef ..."

Oui, évidemment. Mais nous ne sommes pas en politique : le chef ne se fait pas élire pour régler ses problèmes personnels et/ou se faire plaisir. Non ?

    Le bon fonctionnement d'un groupe n'est pas évident. Dès qu'il est un peu étoffé (plus de deux :-), il y faut un minimum de règles et un chef pour en assurer le respect. Ceci étant dit, rien n'est dit, ou presque, parce que tout dépend de la qualité du règlement, de celles du chef et de la compatibilité des deux. Clair mais ouvert aux interprétations pour le premier, ferme mais capable d'interprétation pour le second, quelque chose entre un règlement étriqué appliqué par un chef obtus et un règlement quasi vide non-appliqué par un chef laxiste.

    Être calife à la place du calife n'est pas dans mes intentions. D'abord parce que je ne suis pas certain de faire mieux que le calife en exercice, ensuite parce que, même si cela était le cas, j'ai toujours préféré attendre que mes désignations à de possibles califats germent dans d'autres têtes en mal de canditatures. Reste le départ et la migration vers un autre groupe possédant d'autres règles et un autre chef. Mais ne connait-on pas ce qu'on perd tant qu'on n'a pas appris ce qu'on n'a pas gagné ?

Bateau migrant

Pourquoi cette photo ? Peut-être parce qu'un voilier est un endroit qui peut vite se retrouver à l'envers si chaque membre d'équipage n'obéit pas au skipper ou si le skipper n'adapte pas ses décisions aux compétences de chacun des membres. Oui ?

 

Lutin