mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 15 avril- Bricolite aiguë
. 8 avril- Smartphone
. 1er avril- Rapports perçus
. 25 mars- Yéti, où es-tu ?
. 18 mars- Brumes cérébrales
. 11 mars- Langage enrageant
. 4 mars- Casse-béton
. 25 février- Trop tard !
. 18 février- Intersectionnalité
. 11 février- Contes philosophiques
. 4 février- 1... 2... 3... 4... 5 !
. 28 janvier- La photaquarelle
. 21 janvier- Les mots cons dits
. 14 janvier- Vaste programme
. 7 janvier- En vœux-tu ? En voilà !
. 31 décembre- Des mots nouveaux
. 24 décembre- Le Grand débat
. 17 décembre- Des notes et des mots
. 10 décembre- L'idée du matin
. 3 décembre- C.Q.F.Démocratie
. 26 novembre- Musique jaune
. 19 novembre- François, le retour
. 12 novembre- (Dés)équilibres
. 5 novembre- La Toussaint
. 29 octobre- Entrepreneuse
. 22 octobre- Sport électrique !
. 15 octobre- Horribilis
. 8 octobre- Faire avec
. 1er octobre- Bêtise vs intelligence
. 24 septembre- Moyen ?
. 17 septembre- Yapuka !
. 10 septembre- C'était mamie
. 3 septembre- Mamie aimait
. 27 août- Prendre par la main
. 20 août- Faire et paraître
. 13 août- Tourisme de masse
. 6 août- Le médecin et l'homme
. 30 juillet- La belle rue
. 23 juillet- Palliatif
. 16 juillet- Êtes-vous Pavard ?
. 9 juillet- Cadeau inutile
. 2 juillet- Soins, soins !
. 25 juin- 80 km/h
. 18 juin- Ave, c'est Google
. 11 juin- Purgatoire routier
. 4 juin- Algo dys trophie
. 28 mai- Nouveaux adhérents ?
. 21 mai- Respect !
. 14 mai- L'homme qui a vu l'ours
. 7 mai- Jeux libérés
. 30 avril- Des profs et un ministre


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

22 avril - De NDDL à NDDP

Notre-Dame      Faut-il sauver Notre-Dame de Paris ? Mais bien sûr ! L'intelligentsia parisienne est unanime : c'est une évidence. Les sponsors accourent, les dons pleuvent, les appels à la solidarité nationale emplissent les ondes hexagonales. Bref, c'est trop et le peuple d'en bas en est tout estourbi. Les décideurs nationaux ont l'habitude de cette pédagogie de l'évidence qui prétend condamner toute critique à l'inconvenance. Françaises, Français, c'est cela qu'il vous faut ! Sortir de l'Euro est impensable ! Si ? N'y pensez plus ! Notre-Dame des Landes (une autre ND !) doit-elle être abandonnée ? Non ? Bah ! Augmenter le prix des carburants est une nécessité. Comment non ? Aïe !

      Le peuple en tant que masse n'a pas forcément raison et son pouvoir démocratique doit être mis en œuvre avec les garde-fous nécessaires, les mêmes garde-fous que ceux qui doivent encadrer les administrateurs de la société, élus ou employés. Mais si ceux-ci souhaitent que le peuple se conduise raisonnablement, ils doivent le considérer comme raisonnable et ne pas se contenter de puérils "mange ta soupe, elle est bonne !". La soupe est bonne parce qu'elle a mijoté longuement, avec les légumes du jardin... Désirez-vous y rajouter du sel ? Un nuage de lait ?

      Notre-Dame, c'est l'histoire de la France, c'est une belle affiche d'un catholicisme mal en point, c'est un pôle touristique de premier plan. Autre chose ?

      Sa remise en état nécessitera quelques milliards d'euros venus de la collectivité et de dons dont certains seront remboursés aux deux-tiers par la dite collectivité et dont de nombreux autres ne sont possibles qu'après des années d'exploitation de la même collectivité. En gros, c'est nous qu'on paye !

      Que pourrait-on faire d'autre avec quelques milliards d'euros ? Plus d'une centaine de collèges ? Un peu moins d'une centaine d'hôpitaux ? Combien d'Ehpad ? De complexes sportifs ? De kilomètres de transport en commun ? De pistes cyclables ? Et même de gendarmeries ?...

      Si la France avait le financement de tous ses besoins, la reconstruction de Notre-Dame ne serait pas un problème mais elle est présentée comme étant sans problème alors que nombre de besoins vitaux sont sans réponse. Et c'est un problème ! La problématique est pourtant bien celle du bien-être et des souhaits des citoyens. Holà bonnes gens ! Qu'en pensez-vous ? S'il est possible que les cathédrales se soient construites jadis sur la misère des gens et leur aspiration à en sortir "par le haut", en sommes-nous toujours là ou bien ces gens ne souhaitent-ils pas aujourd'hui s'en sortir "par le bas" ?

      Mais peut-on questionner le peuple s'il n'est pas d'abord "bien dans sa peau sociétale", heureux et informé ? Ce qui suppose peut-être qu'il dispose déjà de suffisamment d'objets de formation, de culture et d'épanouissement, de collèges, d'hôpitaux et d'équipements de tout ordre ? Notre-Dame de Paris en bonus éventuel ou bien Notre-Dame de Paris comme base historique et culturelle préalable ?

      La première cathédrale de France se reconstruira quoiqu'on dise, à moins que des gilets mécontents n'en bloquent les portes et le parvis. Des ouvriers devraient en gagner leur salaire pendant plus d'une décennie, des commerçants devraient encore pouvoir collecter les petits sous des touristes tout autour et des fidèles devraient continuer d'y entretenir leur foi, leur croyance ou leurs illusions selon le point de vue qu'on y porte. Tout va pour le mieux dans le meilleur des monde, n'est-il pas ?

PS : On dit que la dépense n'atteindrait pas le milliard d'euros. Peut-être... Même si les prévisions de prix et de délais ne sont pas dépassées, comme c'est trop souvent le cas, cela reste une jolie somme.

Lutin