mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 15 juillet- Homéopathie
. 8 juillet- Prof et prof
. 1er juillet- J'ai 27 ans !
. 24 juin- London, the feedback
. 17 juin- Voyage en terre inconnue
. 10 juin- Sport de haut niveau
. 3 juin- Bro Gozh ma Zadoù
. 27 mai- Vincent et les autres
. 20 mai- L'Europe ! L'Europe !
. 13 mai- Recyclage
. 6 mai- Idée fumeuse
. 29 avril- Ma dernière tante
. 22 avril- De NDDL à NDDP
. 15 avril- Bricolite aiguë
. 8 avril- Smartphone
. 1er avril- Rapports perçus
. 25 mars- Yéti, où es-tu ?
. 18 mars- Brumes cérébrales
. 11 mars- Langage enrageant
. 4 mars- Casse-béton
. 25 février- Trop tard !
. 18 février- Intersectionnalité
. 11 février- Contes philosophiques
. 4 février- 1... 2... 3... 4... 5 !
. 28 janvier- La photaquarelle
. 21 janvier- Les mots cons dits
. 14 janvier- Vaste programme
. 7 janvier- En vœux-tu ? En voilà !
. 31 décembre- Des mots nouveaux
. 24 décembre- Le Grand débat
. 17 décembre- Des notes et des mots
. 10 décembre- L'idée du matin
. 3 décembre- C.Q.F.Démocratie
. 26 novembre- Musique jaune
. 19 novembre- François, le retour
. 12 novembre- (Dés)équilibres
. 5 novembre- La Toussaint
. 29 octobre- Entrepreneuse
. 22 octobre- Sport électrique !
. 15 octobre- Horribilis
. 8 octobre- Faire avec
. 1er octobre- Bêtise vs intelligence
. 24 septembre- Moyen ?
. 17 septembre- Yapuka !
. 10 septembre- C'était mamie
. 3 septembre- Mamie aimait
. 27 août- Prendre par la main
. 20 août- Faire et paraître
. 13 août- Tourisme de masse
. 6 août- Le médecin et l'homme
. 30 juillet- La belle rue


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

22 juillet - Abus de pouvoir

Scandales      N'en avez-vous pas assez de ces petits et grands scandales politico-médiatiques ?

      Scandales politiques d'abord, initiés par des élus qui abusent du pouvoir et des fonds qui leur sont attribués par le peuple. Scandales médiatiques ensuite, étalés par des médias qui en font leurs choux gras en distillant chirurgicalement leurs scandaleuses révélations à la façon d'un feuilleton censé tenir la population en haleine.

      Auriez-vous quelque remède ?

      L'idéal parfait serait que le personnel politique soit honnête. Mais, puisqu'il ne faut pas rêver, l'idéal réaliste serait que des organismes de surveillance soient créés et fassent leur travail. Ouais... plus réaliste mais sans doute encore un peu utopique dans notre société si imparfaite. Un autre étage d'idéalité serait qu'une institution non marchande s'empare des "affaires" dès leur apparition médiatique, dise le droit et la morale à leur sujet et renvoie leurs responsables devant la justice ou devant l'opinion publique alors seulement possiblement aiguillonnée et façonnée par les médias. Rêve encore ? Sans doute... Les journalistes profiteurs et quelque peu haineux ont encore de beaux jours devant eux.

      Mais peut-être acceptez-vous ces scandales comme un mal nécessaire ?

      Vrai qu'ils contribuent à l'assainissement des pratiques politiques en clouant ainsi au pilori quelques-uns des abuseurs de la République. Mais l'indignation citoyenne ne contiendra pas l'indignité des comportements sans risques pour la démocratie. Les masses aussi peuvent abuser de leur pouvoir... Non ?

Lutin