mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 13 mai- Recyclage
. 6 mai- Idée fumeuse
. 29 avril- Ma dernière tante
. 22 avril- De NDDL à NDDP
. 15 avril- Bricolite aiguë
. 8 avril- Smartphone
. 1er avril- Rapports perçus
. 25 mars- Yéti, où es-tu ?
. 18 mars- Brumes cérébrales
. 11 mars- Langage enrageant
. 4 mars- Casse-béton
. 25 février- Trop tard !
. 18 février- Intersectionnalité
. 11 février- Contes philosophiques
. 4 février- 1... 2... 3... 4... 5 !
. 28 janvier- La photaquarelle
. 21 janvier- Les mots cons dits
. 14 janvier- Vaste programme
. 7 janvier- En vœux-tu ? En voilà !
. 31 décembre- Des mots nouveaux
. 24 décembre- Le Grand débat
. 17 décembre- Des notes et des mots
. 10 décembre- L'idée du matin
. 3 décembre- C.Q.F.Démocratie
. 26 novembre- Musique jaune
. 19 novembre- François, le retour
. 12 novembre- (Dés)équilibres
. 5 novembre- La Toussaint
. 29 octobre- Entrepreneuse
. 22 octobre- Sport électrique !
. 15 octobre- Horribilis
. 8 octobre- Faire avec
. 1er octobre- Bêtise vs intelligence
. 24 septembre- Moyen ?
. 17 septembre- Yapuka !
. 10 septembre- C'était mamie
. 3 septembre- Mamie aimait
. 27 août- Prendre par la main
. 20 août- Faire et paraître
. 13 août- Tourisme de masse
. 6 août- Le médecin et l'homme
. 30 juillet- La belle rue
. 23 juillet- Palliatif
. 16 juillet- Êtes-vous Pavard ?
. 9 juillet- Cadeau inutile
. 2 juillet- Soins, soins !
. 25 juin- 80 km/h
. 18 juin- Ave, c'est Google
. 11 juin- Purgatoire routier
. 4 juin- Algo dys trophie
. 28 mai- Nouveaux adhérents ?


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

20 mai - L'Europe, l'Europe !

      "Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l'Europe ! l'Europe ! l'Europe !... mais cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien". Impayable, le grand Charles, trépignant lui-même sur sa chaise devant les journalistes venus l'entendre. Au vu de la problématique européenne aujourd'hui et des élections qui s'annoncent, nul doute que ses bonds dépasseraient ceux du cabri et qu'il en tomberait de sa chaise !

Europe !

      L'Europe, c'est à la fois un continent, une juxtaposition de pays, une union de nations que certains veulent construire, que d'autres veulent détruire et que d'autres encore veulent bouleverser. Vouloir ou ne pas vouloir l'Europe peut donc être tout et son contraire en fonction du point de vue adopté et le bulletin déposé dans l'urne dépendra du contenu placé dans le mot ou même seulement de l'image perçue. Sans trop s'inquiéter des leçons du passé, ni peser les problèmes du présent, ni tenter d'imaginer des solutions raisonnables aux défis à venir.

      Outre que le giletjaunisme autocentré ambiant n'aide pas à s'éloigner des ronds-points hexagonaux, la multiplicité déraisonnable des listes candidates n'invite pas non plus à faire preuve de raison et le caractère aberrant, voire saugrenu ou même loufoque, de certaines listes n'incite pas à prendre au sérieux ces élections. Des groupes promouvant une idée - une seule -, une conviction - une seule -, devraient être empêchés de polluer le scrutin. Défense de la royauté, de l'espéranto, des animaux, des moins de 30 ans, des insoumis, des liens entre la banlieue et les gilets jaunes, des décroissants, des commerçants, des musulmans,..., autant d'actions sans doute louables mais trop sectorielles pour justifier une adhésion à une politique européenne globale. Le bruit médiatique généré à bas coût semble être l'unique raison de la présence de ces listes sur la liste des listes.

      L'image gaullienne du cabri sautant sur sa chaise est plus sérieuse que les sauts des politiciens rebondissant sur le lit des opinions. Du Frexit au Souverainisme, des Insoumis aux Gilets jaunes, de la Révolte communiste à la Lutte ouvrière, des Patriotes au Rassemblement, des Marcheurs aux Écolos, ça saute, ça trépigne, ça vocifère, ça médit, ça maudit. Et ça saoule l'électeur. Et ça ne signifie rien, et ça n'aboutit à rien ! Deux fois rien. Comment choisir entre rien et rien ?

Lutin