mamimadi 2011-2015
mamimadi 2007-2011
mamimadi 1999-2007
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 14/02/2022- Ouf !
. 07/02/2022- Tintouin yakiste
. 31/01/2022- Scène anthropique
. 24/01/2022- Scénarêve
. 17/01/2022- Pax bornés...
. 10/01/2022- Vive le réchauffement :-)
. 03/01/2022- Bonne Année !
. 27/12/2021- Crèches laïques
. 20/12/2021- Adieu l'ami
. 13/12/2021- Le Diable et le bon Dieu
. 06/12/2021- Allergies télévisuelles
. 29/11/2021- Automne(s)
. 22/11/2021- Radotage douteux
. 15/11/2021- Les dunes de La Turballe
. 08/11/2021- Mamie Greta
. 01/11/2021- Voyages, voyage
. 25/10/2021- Un an
. 18/10/2021- Avec humanité
. 11/10/2021- Avec humanité
. 04/10/2021- Nucléolien
. 27 septembre- Effacement libérateur ?
. 20 septembre- Brisures de l'âge
. 13 septembre- La réalité des choses
. 6 septembre- La plénitude par le vide
. 30 août- Le carquois de Zoroastre
. 23 août- Amitiés émiettées
. 16 août- Pauvre République !
. 9 août- Le prix de la civilité
. 2 août- Ouvrir l'œil
. 26 juillet- De bonne humeur
. 19 juillet- Fin de vie ?
. 12 juillet- Récompenses
. 5 juillet- Plats et gamelles
. 28 juin- Poils à grater
. 21 juin- Canto-régionales
. 14 juin- Fugacités
. 7 juin- Chemins faisant
. 31 mai- Objets inanimés...
. 24 mai- Un printemps pour toi
. 17 mai- Mystère pictural
. 10 mai- Sujets de bac
. 3 mai- Fan de "Niet !"
. 26 avril- Toys in
. 19 avril- Tristes obsèques
. 12 avril- Départ différé
. 5 avril- Tous piqués ?
. 29 mars- De l'art et des mots
. 22 mars- Pie 7 et prés carrés
. 15 mars- Jaillissements déplacés
. 8 mars- Vies communicantes
. 1er mars- Grains de sel


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

21/02/2022 - Joueurs destructeurs

     On pourrait avoir l'impression que la Planète est devenue un immense terrain de jeux, activités plus ou moins ludiques pour certains mais généralement tristes pour l'ensemble de ses habitants parce que destructrices du bien-être général.

     Trois exemples parmi d'autres :

     Le tourisme dit "de masse" dont le caractère massif concerne davantage les dégâts écologiques que la proportion de l'humanité qui y a accès. Vols charters et grands paquebots se remplissent de personnes dont les ressources plus ou moins modestes permettent d'assouvir un présumé droit au voyage, détruisant consécutivement les sites visités et pourrissant la vie de gens qui n'en demandent pas tant mais espèrent bien davantage.

     De nombreux sports extrêmes envahissent maintenant les extrémités du Globe (:-). Le Mont Blanc et l'Himalaya sont balisés comme des chemins de randonnée, les marins circumnaviguent en meute, les mushers sillonnent les espaces polaires et les 4x4 font voler la poussière des grands déserts. Si le coût de ces activités interdit encore une pratique de masse, leur impact mécanisé, polluant, bruyant sur une nature ainsi désensauvagée semble contraire à la bonne conservation de la Planète commune.

     Et puis - et c'est le grain qui a fait déborder le vase de cette petite humeur - on peut avoir actuellement l'impression que le monde politique est constitué de grands joueurs assouvissant leur addiction sur le dos des citoyens et des peuples. Les candidats à l'élection présidentielle française abreuvent les Français de promesses qu'ils savent ne pas pouvoir honorer. Les putschistes de tout bord promettent des élections qu'ils savent ne pas vouloir organiser. Les apprentis dictateurs s'amusent sur le dos des gentilles démocraties. Et le président russe, grand amateur de jeu d'échec et détestateur d'échecs joue avec les nerfs de tous en déplaçant un fou imprévisible.

     Bien évidemment, d'autres joueurs tentent de contrer les joueurs de mauvais augure, mais ils sont plus rares et leurs succès sont plus incertains et généralement improbables : il a toujours été plus facile de détruire que de construire. Non ?

 

Lutin