mamimadi 2011-2015
mamimadi 2007-2011
mamimadi 1999-2007
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 16 août- Pauvre République !
. 9 août- Le prix de la civilité
. 2 août- Ouvrir l'œil
. 26 juillet- De bonne humeur
. 19 juillet- Fin de vie ?
. 12 juillet- Récompenses
. 5 juillet- Plats et gamelles
. 28 juin- Poils à grater
. 21 juin- Canto-régionales
. 14 juin- Fugacités
. 7 juin- Chemins faisant
. 31 mai- Objets inanimés...
. 24 mai- Un printemps pour toi
. 17 mai- Mystère pictural
. 10 mai- Sujets de bac
. 3 mai- Fan de "Niet !"
. 26 avril- Toys in
. 19 avril- Tristes obsèques
. 12 avril- Départ différé
. 5 avril- Tous piqués ?
. 29 mars- De l'art et des mots
. 22 mars- Pie 7 et prés carrés
. 15 mars- Jaillissements déplacés
. 8 mars- Vies communicantes
. 1er mars- Grains de sel
. 22 fécrier- Le sel de la vie
.15 février- La vie à vue
. 8 février- Rapport à la fiiiibre
. 1er février- En finir avec la covid
. 25 janvier- Échanges étranglés
. 18 janvier- Voile impudique
. 11 janvier- Anormalitude
. 4 janvier- Pic de tension
. 28 décembre- Les chants de Noël
. 21 décembre- Le complexe du médiocre
. 14 décembre- L'arme des pleurs
. 7 décembre- Vaccinez-vous !
. 30 septembre- Vivre l'absence
. 23 novembre- Demi-oranges divines
. 16 novembre- À toi
. 9 novembre- Des cendres
. 2 novembre- Fin de vie
. 26 octobre- Tristesse
. 19 octoble- Scipio
. 12 octobre- Le temps de l'avant
. 5 octobre- Les mains du salut
. 28 septembre- Mar ronniers
. 21 septembre- Jardin sociétal
. 14 septembre- Vingt-deux ans
. 7 septembre : Seul avec l'alter
. 31 août- Bruits et bruit


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

23 août - Amitiés émiettées

      Est-il imaginable qu'une amitié véritable se brise comme ça, là, pour toujours, à jamais ?

      Certes, les fâcheries sont possibles, sur le coup de quelque énervement, à la suite d'une incompréhension quelconque. Mais un ami fâché reste une personne sur laquelle on peut compter et le bleu du ciel commun revient lorsque les ennuis assaillent l'un ou l'autre.

      Une rupture bête et brutale - ainsi chantait le grand Jacques - ne peut que révéler la mauvaise tenue du lien ou de l'un des deux nœuds. Mauvais matériau, diamètre insuffisant ou bien attache mal fagotée d'un côté ou de l'autre ou des deux à la fois.

      Et alors quoi ? Alors, osons illico deux scénarii sans imbroglio :

      La rupture définitive d'une fibre de mauvaise qualité empêchera son entretien et risque fort de conduire à sa dissolution complète sous les effets du temps. Les UV de l'actualité et les moisissures accumulées détrament si vite les cordages abandonnés... Adieu l'ami !

      Il est fort rare que deux attaches se dénouent en même temps et l'une d'elles restera forcément à poste après l'abandon de l'autre. Le lien de l'amitié perdurera unilatéralement, asymétrique, dénoué au-dessus d'un vide possiblement réanimable... À Dieu l'ami ?

      Le grand poète romain Publilius Syrus a tranché depuis longtemps dans le vif de la problématique soulevée dans cette petite humeur : "Amitié qui finit n'avait point commencé". Point de lien à rompre, point de nœud à dénouer, si rupture il y a c'est qu'il n'y avait rien à larguer.

Amitiés émiettées

Lutin