mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 2 novembre- Noir et Blanc
. 26 octobre- Migrant
. 19 octobre- Catégories
. 12 octobre- Ça se discute !
. 5 octobre- Mes Lunes à moi
. 28 septembre- Rendez les copies
. 21 septembre- Simplement tordu
. 14 septembre- À usage perso
. 7 septembre- Photœil
. 31 août- Vagabondages
. 24 août- On s'habitue
. 17 août- Parisien !
. 10 août- Îles sœurs
. 3 août- Longueurs du temps
. 27 juillet- Sous contrôle
. 20 juillet- Port cochon
. 13 juillet- Le port
. 6 juillet- Attaque cérébrale
. 29 juin- 150 ans
. 22 juin- Feuilles de liaison
. 15 juin- Quoi d'neuf ?
. 8 juin- Bricolage
. 1er juin- Les petits plus
. 25 mai- Démopublique
. 18 mai- Parano
. 11 mai- Des stats
. 4 mai- Expliquez !
. 27 avril- Convaincre
. 20 avril- L'eus-tu cru ?
. 13 avril- L'esprit libre
. 6 avril- Questions de bac
. 30 mars- Génér'Hic
. 23 mars- Il y aura ...
. 16 mars- Fessée effacée ?
. 9 mars- Fatale méprise
. 2 mars- Humeur de Hummer
. 23 février- Rafale de mots
. 16 février- La machine humaine
. 9 février- Lire et compter
. 2 février- Nonagénaire
. 26 janvier- La coupe était vide
. 19 janvier- Vous êtes Charlie?
. 12 janvier- Je voeux !
. 5 janvier- Bonne Année

Les temps sont difficiles pour les sites dits "collaboratifs" qui doivent laisser quelques portes ouvertes ou ouvrables pour fonctionner : les petits plaisantins mal intentionnés se font un plaisir de les ouvrir ou de les enfoncer.

Après 15 ans d'usage de cette forme pas vraiment justifiée dans son cas, mamimadi revient à la bonne vieille interface classique.

Bonnes lectures !


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

9 novembre- Privilégié

    La télévision nous met régulièrement sous le nez la vie telle qu'elle pourrait être, idylique et quasi onirique. Des feuilletons à l'eau de rose aux interventions politiques soporifiques en passant par les spots publicitaires enthousiastes. Tout va bien, bonnes gens, ça ira mieux demain si vous en doutez ; consommez sans crainte ... Elle nous donne à voir tout aussi régulièrement les vies douloureuses que nous aurions pu connaître en des temps antérieurs ou bien en d'autres contrées, ou que nous pourrions connaître dans un futur pas si éloigné.

Privilégié    En absorbant les images de mon petit écran (1), je me suis dit cette semaine que j'avais décidément beaucoup de chance de vivre ici et maintenant, dans notre coin de Bretagne Sud si tranquille depuis plus d'une génération et non encore directement menacée par les désordres et les chaos existants ou annoncés un peu partout sur la planète. Je me suis perçu profondément privilégié de ne pas avoir dû vivre dans la Russie sanguinaire de Staline, sur un îlot vaseux du Bangladesh, sous les tôles d'une favella de Rio, au sein du Pletzl (2) des années quarante, actuellement ou très récemment à Bagdad, Alep, Sarajevo, Kigali, Fukushima, New Orleans ou Nicobar,...

    Mais, comme on dit à La Turballe (3) quand le beau temps dure un peu : "Ça ne va pas durer". L'espace sécurisé global se réduit d'un bombardement à l'autre, d'un attentat au suivant, de séisme en tsunami, de famine en génocide, d'affolement naturel en folie humaine ; les occupants des lieux préservés se cloîtrent dans le même temps que les sinistrés cherchent à les y rejoindre, problèmes et conflits dans le balluchon. À défaut de pouvoir croire qu'un dieu quelconque puisse être davantage une solution qu'un problème, il reste à rêver que l'inventivité de l'homme parvienne à créer une sorte de virus du "coeur intelligent", de contamination rapide et généralisée. Mais rêver d'un homme raisonnable après des millénaires de déraison est bien une occupation de privilégié. Non ?


(1) Bon, pas si petit que ça, j'ai des moyens moyens et ma télé est moyenne ...
(2) Quartier juif historique de Paris (je viens de l'apprendre !)
(3) À La Turballe et ailleurs, vraisemblablement :-)

Lutin