mamimadi 2011-2015
mamimadi 2007-2011
mamimadi 1999-2007
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 22/11/2021- Radotage douteux
. 15/11/2021- Les dunes de La Turballe
. 08/11/2021- Mamie Greta
. 01/11/2021- Voyages, voyage
. 25/10/2021- Un an
. 18/10/2021- Avec humanité
. 11/10/2021- Avec humanité
. 04/10/2021- Nucléolien
. 27 septembre- Effacement libérateur ?
. 20 septembre- Brisures de l'âge
. 13 septembre- La réalité des choses
. 6 septembre- La plénitude par le vide
. 30 août- Le carquois de Zoroastre
. 23 août- Amitiés émiettées
. 16 août- Pauvre République !
. 9 août- Le prix de la civilité
. 2 août- Ouvrir l'œil
. 26 juillet- De bonne humeur
. 19 juillet- Fin de vie ?
. 12 juillet- Récompenses
. 5 juillet- Plats et gamelles
. 28 juin- Poils à grater
. 21 juin- Canto-régionales
. 14 juin- Fugacités
. 7 juin- Chemins faisant
. 31 mai- Objets inanimés...
. 24 mai- Un printemps pour toi
. 17 mai- Mystère pictural
. 10 mai- Sujets de bac
. 3 mai- Fan de "Niet !"
. 26 avril- Toys in
. 19 avril- Tristes obsèques
. 12 avril- Départ différé
. 5 avril- Tous piqués ?
. 29 mars- De l'art et des mots
. 22 mars- Pie 7 et prés carrés
. 15 mars- Jaillissements déplacés
. 8 mars- Vies communicantes
. 1er mars- Grains de sel
. 22 fécrier- Le sel de la vie
.15 février- La vie à vue
. 8 février- Rapport à la fiiiibre
. 1er février- En finir avec la covid
. 25 janvier- Échanges étranglés
. 18 janvier- Voile impudique
. 11 janvier- Anormalitude
. 4 janvier- Pic de tension
. 28 décembre- Les chants de Noël
. 21 décembre- Le complexe du médiocre
. 14 décembre- L'arme des pleurs
. 7 décembre- Vaccinez-vous !


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

29/11/2021 - Automne(s)

Automne

C'est l'automne... La nature s'enflamme avant de s'éteindre pour mieux bourgeonner bientôt.

C'est aussi la covid installée sur quelques braises sociétales... Les hommes bougonnent et puis s'enflamment de peur de s'éteindre trop tôt.

Nul doute que la nature survivra quand l'homme périra sous ses propres coups. La nature sans celui qui en est pourtant partie prenante mais qui n'a jamais su que prendre sans vergogne...

Les conduites humaines sont bien capables d'inciter les incrédules à convertir une énigme possiblement soluble en mystère définitivement insoluble : comment l'élément apparemment le plus abouti de la création peut-il détruire le milieu qui le porte ?

Apparemment... Tel un robot magnifique pourvu d'algorithmes magiques (ou divins, c'est selon), l'homme semble dépourvu de ce qui permettrait à sa robotique embarquée d'œuvrer dans le bon sens, le sens du bien commun.

L'homme... L'homme et la femme, les noirs et les blancs, les juifs et les cathos, les voyous et les bourgeois. Vous et moi... Tous rob(idi)ots !

Tous. Même les écolos coincés entre l'atome et le charbon, les artistes obligés de paraître avant que d'être, les philosophes contraints de panser avant même de penser, les religieux censés gagner leur paradis dans l'enfer terrestre commun.

Coincés. Nous nous sommes tous perdus dans nos suffisances, égarés dans nos conformismes, suspendus et pendus à nos certitudes... Inévitablement sans doute ?

Automne

Lutin