mamimadi 2011-2015
mamimadi 2007-2011
mamimadi 1999-2007
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 13/12/2021- Le Diable et le bon Dieu
. 06/12/2021- Allergies télévisuelles
. 29/11/2021- Automne(s)
. 22/11/2021- Radotage douteux
. 15/11/2021- Les dunes de La Turballe
. 08/11/2021- Mamie Greta
. 01/11/2021- Voyages, voyage
. 25/10/2021- Un an
. 18/10/2021- Avec humanité
. 11/10/2021- Avec humanité
. 04/10/2021- Nucléolien
. 27 septembre- Effacement libérateur ?
. 20 septembre- Brisures de l'âge
. 13 septembre- La réalité des choses
. 6 septembre- La plénitude par le vide
. 30 août- Le carquois de Zoroastre
. 23 août- Amitiés émiettées
. 16 août- Pauvre République !
. 9 août- Le prix de la civilité
. 2 août- Ouvrir l'œil
. 26 juillet- De bonne humeur
. 19 juillet- Fin de vie ?
. 12 juillet- Récompenses
. 5 juillet- Plats et gamelles
. 28 juin- Poils à grater
. 21 juin- Canto-régionales
. 14 juin- Fugacités
. 7 juin- Chemins faisant
. 31 mai- Objets inanimés...
. 24 mai- Un printemps pour toi
. 17 mai- Mystère pictural
. 10 mai- Sujets de bac
. 3 mai- Fan de "Niet !"
. 26 avril- Toys in
. 19 avril- Tristes obsèques
. 12 avril- Départ différé
. 5 avril- Tous piqués ?
. 29 mars- De l'art et des mots
. 22 mars- Pie 7 et prés carrés
. 15 mars- Jaillissements déplacés
. 8 mars- Vies communicantes
. 1er mars- Grains de sel
. 22 fécrier- Le sel de la vie
.15 février- La vie à vue
. 8 février- Rapport à la fiiiibre
. 1er février- En finir avec la covid
. 25 janvier- Échanges étranglés
. 18 janvier- Voile impudique
. 11 janvier- Anormalitude
. 4 janvier- Pic de tension
. 28 décembre- Les chants de Noël


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

20/12/2021 - Adieu l'ami

Jean-YvesAdieu l'ami, je t'aimais bien.

      Tu t'es laissé tomber sur un chemin de Ténériffe. Tu m'as laissé tomber aussi, sais-tu...

      Les pavés de Nantes ne résonneront plus sous nos pas de papys boomers, la ligne verte dans les rues de la ville, la cour et les salles du château des ducs de Bretagne, les auditoriums de la Cité des congrès à l'occasion de nos Folles journées annuelles, les hauteurs de la butte Sainte-Anne dont nous parcourions les promenades encore récemment...

      Les murs de ta maison ne vibreront plus de nos discussions autour du monde comme il va, à marches contraintes, avec ses emballements ou ses boitillements. Nous nous accordions spontanément sur presque tout, et même sur nos désaccords. Avec raison et mesure, surtout de ton côté.

      Nos parcours de vie parallèles nous ont sans doute permis de mettre à profit nos différences. Mêmes origines petit-commerçantes laborieuses, même acculturation religieuse sociétale puis scolaire, même formation plutôt scientifique dans la même classe du lycée puis dans le même amphi de la fac de sciences, même attachement au métier de prof, même construction familiale "normale" - un papa, une maman, trois enfants, pour la vie -. Tu étais sans doute plus philosophe et modéré, j'étais plus technophile et débridé mais nous étions tous les deux dans la même sphère de bonne entente.

      Adieu l'ami. C'est encore un peu de moi qui s'en va avec toi. Qu'en aurais-tu pensé à ma place ? Ainsi va la vie sans doute ?

Lutin