mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 11 février- Contes philosophiques
. 4 février- 1... 2... 3... 4... 5 !
. 28 janvier- La photaquarelle
. 21 janvier- Les mots cons dits
. 14 janvier- Vaste programme
. 7 janvier- En vœux-tu ? En voilà !
. 31 décembre- Des mots nouveaux
. 24 décembre- Le Grand débat
. 17 décembre- Des notes et des mots
. 10 décembre- L'idée du matin
. 3 décembre- C.Q.F.Démocratie
. 26 novembre- Musique jaune
. 19 novembre- François, le retour
. 12 novembre- (Dés)équilibres
. 5 novembre- La Toussaint
. 29 octobre- Entrepreneuse
. 22 octobre- Sport électrique !
. 15 octobre- Horribilis
. 8 octobre- Faire avec
. 1er octobre- Bêtise vs intelligence
. 24 septembre- Moyen ?
. 17 septembre- Yapuka !
. 10 septembre- C'était mamie
. 3 septembre- Mamie aimait
. 27 août- Prendre par la main
. 20 août- Faire et paraître
. 13 août- Tourisme de masse
. 6 août- Le médecin et l'homme
. 30 juillet- La belle rue
. 23 juillet- Palliatif
. 16 juillet- Êtes-vous Pavard ?
. 9 juillet- Cadeau inutile
. 2 juillet- Soins, soins !
. 25 juin- 80 km/h
. 18 juin- Ave, c'est Google
. 11 juin- Purgatoire routier
. 4 juin- Algo dys trophie
. 28 mai- Nouveaux adhérents ?
. 21 mai- Respect !
. 14 mai- L'homme qui a vu l'ours
. 7 mai- Jeux libérés
. 30 avril- Des profs et un ministre
. 23 avril- Des jours comme ça
. 16 avril- Une belle vie !
. 9 avril- Comment ça va ?
. 2 avril- À la Jaenada
. 26 mars- La charité SVP !
. 19 mars- La mort joyeuse
. 12 mars- Spécialistes de ma santé
. 5 mars- Benêts optimistes ?
. 26 février- Stress = f(t)


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

18 février - Intersectionnalité

       On apprend à tout âge, n'est-ce pas ? Est apparu cette semaine dans ma nébuleuse de mots plus ou moins domestiqués, un mot dont la domestication me reste à faire : l'intersectionnalité, entendu à la télé à propos de Raphaël Enthoven déclarant qu'il aimerait être une femme noire pour pouvoir déclarer ce qu'il déclare habituellement sans être déclaré raciste ou misogyne. De déclarations lapidaires en déclarations discursives, comme les piquets d'un slalom plantés dans la mauvaise pente médiatique.

       Wikipedia : L’intersectionnalité  est une notion employée en sociologie et en réflexion politique, qui désigne la situation de personnes subissant simultanément plusieurs formes de stratification, domination ou de discrimination dans une société.

       Ainsi, une femme noire est potentiellement victime de misogynie et de racisme.

Intersectionnalité

       Il ne fait certes pas bon se trouver à la croisée des chemins de la discrimination, sur les ronds-points des routes de la ségrégation ou les échangeurs des autoroutes de la haine ordinaire. Si par malheur notre femme noire était aussi juive, lesbienne, difforme et placée à l'intersection des hostilités à ces marqueurs-là, on peut imaginer que seules des circonstances ou des capacités exceptionnelles l'en feraient sortir.

       Une intersection est une rencontre. Elle peut être positive ou négative. L'intersectionnalité concerne les personnes situées à la rencontre de plusieurs discriminations. Elle n'est donc que négative. Cela est certainement dû au fait que cette notion a été créée par une femme noire pour dénoncer une nuisance.

       Dommage !

       Pourquoi ne pas imaginer que cette création ait été le fait d'un homme blanc (par exemple pris tout à fait au hasard) désirant promouvoir les grandes qualités reconnues de tous ? Toutes les qualités sauf bien sûr le fait d'être mâle et blanc qui n'en sont pas, des qualités. Une intersectionnalité positive qui pourrait promouvoir les chemins de la sagesse croisant ceux de la générosité et/ou ceux de l'enthousiasme ?

       Bon, faut pas rêver. Il est plus facile de pointer du doigt des problèmes contre lesquels on ne peut pas grand chose (que peut-on contre la bêtise ?) que de porter bien haut les valeurs dont l'hypothétique épanouissement pourraient ghettoïser la dite bêtise. Non ?

Lutin