mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 24 décembre- Le Grand débat
. 17 décembre- Des notes et des mots
. 10 décembre- L'idée du matin
. 3 décembre- C.Q.F.Démocratie
. 26 novembre- Musique jaune
. 19 novembre- François, le retour
. 12 novembre- (Dés)équilibres
. 5 novembre- La Toussaint
. 29 octobre- Entrepreneuse
. 22 octobre- Sport électrique !
. 15 octobre- Horribilis
. 8 octobre- Faire avec
. 1er octobre- Bêtise vs intelligence
. 24 septembre- Moyen ?
. 17 septembre- Yapuka !
. 10 septembre- C'était mamie
. 3 septembre- Mamie aimait
. 27 août- Prendre par la main
. 20 août- Faire et paraître
. 13 août- Tourisme de masse
. 6 août- Le médecin et l'homme
. 30 juillet- La belle rue
. 23 juillet- Palliatif
. 16 juillet- Êtes-vous Pavard ?
. 9 juillet- Cadeau inutile
. 2 juillet- Soins, soins !
. 25 juin- 80 km/h
. 18 juin- Ave, c'est Google
. 11 juin- Purgatoire routier
. 4 juin- Algo dys trophie
. 28 mai- Nouveaux adhérents ?
. 21 mai- Respect !
. 14 mai- L'homme qui a vu l'ours
. 7 mai- Jeux libérés
. 30 avril- Des profs et un ministre
. 23 avril- Des jours comme ça
. 16 avril- Une belle vie !
. 9 avril- Comment ça va ?
. 2 avril- À la Jaenada
. 26 mars- La charité SVP !
. 19 mars- La mort joyeuse
. 12 mars- Spécialistes de ma santé
. 5 mars- Benêts optimistes ?
. 26 février- Stress = f(t)
. 19 février- Altruisme
. 12 février- Incivilité ordinaire
. 5 février- Demi-cerveau
. 29 janvier- L'hôpital
. 22 janvier- Éternel naufrage ?
. 15 janvier- DeVéMsproges
. 8 janvier- Sapiens


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

31 décembre - Des mots nouveaux

      Un petit livre tout fraîchement lu de Laurent Nunez recense, analyse et commente treize mots employés ou ayant été employés à l'étranger mais sans équivalent français.

  • Drapetomania (américain) : l'addiction à la fuite
  • Freizeitstress (allemand) : le stress du temps libre
  • Gigil (philippin) : l'insupportabilité d'un spectacle trop mignon
  • Iktsuarpok (inuit) : le besoin d'attendre
  • Kintsugi (japonais) : le bonheur d'avoir été cassé
  • Litost (tchèque) : la rancune éprouvée contre celui dont l'attitude involontaire révèle sa propre faiblesse
  • Mamihlapinatapaï (chilien) : le regard partagé par deux personnes souhaitant chacune sans oser le dire que l'autre prenne l'initiative de l'échange ou de l'action
  • Naz (pakistanais) : la fierté de savoir qu'on est aimé plus que tout au monde
  • Ostranenia (russe) : complexification volontaire d'une production pour en rendre la compréhension plus difficile
  • Putivuelta (espagnol) : le tour des prostituées, côté pile ou côté face
  • Skybalon (grec) : l'entité qui n'est pas couplée ou couplable
  • Sonder (américain) : concevoir subitement la profondeur inimaginable de l'autre
  • Taciturire (latin) : avoir envie de se taire

      Si la dissertation est toujours possible autour de n'importe quel mot de notre vocabulaire, elle est incontournable quand il s'agit de mots nouveaux tels que ceux qui ont été choisis ici. Peuvent-ils correspondre chez nous à des sentiments communément ressentis, des situations souvent rencontrées, des actions couramment abordées ? Permettraient-ils eux-mêmes d'agir sur ces mêmes sentiments, situations, actions et de les faire évoluer ? Le schmilblick, par exemple, inventé par Pierre Dac et repris par Guy Lux puis par Coluche, est bien de ces mots-là, indispensables et fondateurs...

Des mots nouveaux      À la fin de l'ouvrage, l'auteur propose au lecteur de disserter autour de treize mots ou expressions français inconnus des vocables étrangers :

  • Arriviste
  • Béatitude
  • Bricolage
  • Carte blanche
  • Dépaysement
  • Joie de vivre
  • L'esprit d'escalier
  • Laisser-faire
  • Retrouvailles
  • S'apprivoiser
  • S'entendre
  • Terroir

      Tout choix est critiquable : cette liste contient des locutions et fausse donc un peu le challenge ; certains mots tels que "s'entendre" pourraient bien avoir des correspondants en deux petits mots, non ?
      Il reste intéressant de penser que "arriviste", "bricolage", "retrouvailles" ou "terroir" sont des mots franco-français décrivant des états d'esprits sans doute plus fréquents et mieux partagés que dans le reste du monde... Oui ?

Lutin