mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 1er octobre- Bêtise vs intelligence
. 24 septembre- Moyen ?
. 17 septembre- Yapuka !
. 10 septembre- C'était mamie
. 3 septembre- Mamie aimait
. 27 août- Prendre par la main
. 20 août- Faire et paraître
. 13 août- Tpurisme de masse
. 6 août- Le médecin et l'homme
. 30 juillet- La belle rue
. 23 juillet- Palliatif
. 16 juillet- Êtes-vous Pavard ?
. 9 juillet- Cadeau inutile
. 2 juillet- Soins, soins !
. 25 juin- 80 km/h
. 18 juin- Ave, c'est Google
. 11 juin- Purgatoire routier
. 4 juin- Algo dys trophie
. 28 mai- Nouveaux adhérents ?
. 21 mai- Respect !
. 14 mai- L'homme qui a vu l'ours
. 7 mai- Jeux libérés
. 30 avril- Des profs et un ministre
. 23 avril- Des jours comme ça
. 16 avril- Une belle vie !
. 9 avril- Comment ça va ?
. 2 avril- À la Jaenada
. 26 mars- La charité SVP !
. 19 mars- La mort joyeuse
. 12 mars- Spécialistes de ma santé
. 5 mars- Benêts optimistes ?
. 26 février- Stress = f(t)
. 19 février- Altruisme
. 12 février- Incivilité ordinaire
. 5 février- Demi-cerveau
. 29 janvier- L'hôpital
. 22 janvier- Éternel naufrage ?
. 15 janvier- Desproges
. 8 janvier- Sapiens
. 1er janvier- Bonne et Belle Année
. 25 décembre- C'est (encore) Noël
. 18 décembre- Retournements
. 11 décembre- Économie circulaire
. 4 décembre- NDDL, suite (et fin ?)
. 27 novembre- Tournantes
. 20 novembre- Tom et Jac
. 13 novembre- Pensée déconstruite
. 6 novembre- Vol en suspens
. 30 octobre- #balancetonporc
. 23 octobre- Écriture inclusive
. 16 octobre- À pleurer !


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

8 octobre- Faire avec

      Finalement, en amour comme en toute chose, chacun recherche son vis-à-vis, son sparring-partner, le miroir déformant qui lui montrera une image dépourvue de ses a priori à lui. Sa demi-orange.

      Demi-orange ? Comme c'est étrange...

      Il n'y a guère, à l'époque où le changement de partenaire choisi "pour la vie" était quasi interdit, les formateurs d'esprits convenables disaient que le bon Dieu avait séparé les couples originellement parfaits comme on coupe des oranges et les avait essaimés ensuite au hasard sur la Terre, imposant alors à chacun de retrouver la demi-orange lui correspondant. Repérer sa demi-orange parmi des mégatonnes  d'autres demi-oranges étant bien évidemment impossible, les conseilleurs disaient qu'il convenait de choisir au mieux en faisant confiance au temps, le temps des ajustements par frottements qui feraient correspondre grosso modo chaque demi-quartier l'un à l'autre. Le temps de l'usure en quelque sorte... (Image pour image, on peut se demander si le bon Dieu ne s'est pas procuré un petit divertissement dans son ennuyeuse éternité en répartissant sur Terre des demi-oranges côté arbre et des demi-citrons côté opposé).

      Orange ou citron, le demi-fruit idéal étant définitivement inaccessible, on peut imaginer que plusieurs demi-fruits soient nécessaires pour trouver les demi-quartiers adaptés au plus juste à chacun et chacune.

      Le vis-à-vis, le sparring-partner, le miroir passionnément recherché ne saurait être unique ? Pas de vie-à-vie, mais bien des vies-à-vie ? Même l'amour fusionnel ne pourrait faire que les deux moitiés d'un couple constituent un tout ? Compagne et compagnon ne pouvant répondre à toutes les attentes l'un de l'autre seraient-ils condamnés à choisir entre deux insatisfactions, celle de l'abandon de l'utopie amoureuse et celle des besoins inassouvis ? Le sage pourrait sans doute combler le problématique fossé en disant que l'Amour fait justement ce que ne peut pas faite l'amour : faire avec ! Mais le sage n'est-il pas trop fou pour être raisonnable (et humain) ?

Faire avec

Lutin