mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 25 décembre- C'est (encore) Noël
. 18 décembre- Retournements
. 11 décembre- Économie circulaire
. 4 décembre- NDDL, suite (et fin ?)
. 27 novembre- Tournantes
. 20 novembre- Tom et Jac
. 13 novembre- Pensée déconstruite
. 6 novembre- Vol en suspens
. 30 octobre- #balancetonporc
. 23 octobre- Écriture inclusive
. 16 octobre- À pleurer !
. 9 octobre- Du grand au petit
. 2 octobre- Art et chapelles
. 25 septembre- Liliane
. 18 septembre- Trottoirs handicapants
. 11 septembre- PGDG, un BIB ?
. 4 septembre- La musique, c'est classe
. 28 août- Bretonne attitude
. 21 août- Ma douche
. 14 août- Scooter PMR
. 7 août- Vacuum kleenex
. 31 juillet- p-Commerce
. 24 juillet- Grande Muette ?
. 17 juillet- Un peu trop peu
. 10 juillet- Désir d'enfant
. 3 juillet- Soixante-dix
. 26 juin- Le choix d'une tuture
. 19 juin- Le dernier vote ?
. 12 juin- Idées pas lumineuses
. 5 juin- Horizontalement
. 29 mai- Chef de chœur
. 22 mai- Les Ors de la République
. 15 mai- Potentiellement mortel
. 8 mai- Le temps qu'il fait
. 1er mai- Le pire ! Le meilleur ?
. 24 avril- Des sons sans sens
. 17 avril- Savoir et conviction
. 10 avril- Politique, c'est la saison
. 3 avril- Incivilités routières
. 27 mars- Rodgeur
. 20 mars- Y mettre le prix
. 13 mars- Une petite grille ?
. 6 mars- Convictions et opinions
. 27 février- Affaires de temps
. 20 février- Ah la la !
. 13 février- Crottes habituelles
. 6 février- Manger du canard
. 30 janvier- Voleurs de bœuf
. 23 janvier- Camping 2.0
. 16 janvier- À la rue ?
. 9 janvier- Prof, petit boulot


Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

1er janvier- Bonne et Belle Année !

Voeux 2018

Bonne Année (ça fait plaisir, non ?)

Bonne Année à tous (ça mange pas de pain, si ?)

Belle Année (original, non ?)

Belle Année à toutes et tous (c'est pas du léger ça, si ?)

Bonne et Belle Année et qu'on en reste là, sans pousser dans le détail, la santé, la famille, le travail. Inutile de trop en faire, il faut laisser chacun remplir les points de suspension selon ses propres souhaits, parfois inexprimés, quelquefois inexprimables sinon même inavouables. Inutile également de forcer de trait, de "souhaiter les voeux les meilleurs" par exemple (si, si, ça se lit et ça s'entend).

Si votre cœur est rempli de désirs et de rêves qui colorent la vie, que cette nouvelle année accomplisse vos plus beaux souhaits et se remplisse des couleurs du bonheur ! (*)

Puissiez vous trouver, comme chaque habitant de la Terre, grâce à la magie du nouvel an, l'étoile infaillible qui vous guidera vers la lumière, la paix, la vérité et l'amour universel. (*)

Vive 2018 en tout cas puisque 2017 nous a fait faux bond et que la virtualité galopante n'est pas encore en mesure de nous faire vivre dans le vide.

Souhaitons-nous le meilleur, agissons pour le mieux et ... advienne que pourra !


(*) Lu sur http://www.lettres-utiles.com/lettres/voeux-pour-la-nouvelle-annee-63.html

Lutin