mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 31 juillet- p-Commerce
. 24 juillet- Grande Muette ?
. 17 juillet- Un peu trop peu
. 10 juillet- Désir d'enfant
. 3 juillet- Soixante-dix
. 26 juin- Le choix d'une tuture
. 19 juin- Le dernier vote ?
. 12 juin- Idées pas lumineuses
. 5 juin- Horizontalement
. 29 mai- Chef de chœur
. 22 mai- Les Ors de la République
. 15 mai- Potentiellement mortel
. 8 mai- Le temps qu'il fait
. 1er mai- Le pire ! Le meilleur ?
. 24 avril- Des sons sans sens
. 17 avril- Savoir et conviction
. 10 avril- Politique, c'est la saison
. 3 avril- Incivilités routières
. 27 mars- Rodgeur
. 20 mars- Y mettre le prix
. 13 mars- Une petite grille ?
. 6 mars- Convictions et opinions
. 27 février- Affaires de temps
. 20 février- Ah la la !
. 13 février- Crottes habituelles
. 6 février- Manger du canard
. 30 janvier- Voleurs de bœuf
. 23 janvier- Camping 2.0
. 16 janvier- À la rue ?
. 9 janvier- Prof, petit boulot
. 2 janvier- Vœux
. 26 décembre- Crèchi crècha
. 19 décembre- Dopichon
. 12 décembre- Téléthon
. 5 décembre- Maelström
. 28 novembre- TIC informatique
. 21 novembre- Élections + et -
. 14 novembre- Vendée Globe
. 7 novembre- Errances cérébrales
. 31 octobre- Cherche visionnaires
. 24 octobre- Ennui superfétatoire
. 17 octobre- Où va le monde ?
. 10 octobre- Erreur papale ?
. 3 octobre- Reprise !
. 26 septembre- Petit comparatif
. 19 septembre- Hypocondriaque
. 12 septembre- Venise, c'est fait !
. 5 septembre- Venise
. 29 août- Phodéo
. 22 août- Burkini, no ?
. 15 août- Naupathie


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

7 août - Vacuum kleenex

       Ou "de la difficulté de faire comprendre le travail du webmestre".

       Un établissement scolaire, un club de tennis, une paroisse ou une chorale (pour prendre des exemples au hasard :-) sont bien le genre de groupes humains susceptibles de s'équiper d'un espace propre sur le web. Pour communiquer différemment sur ce qu'est le groupe, sa vie, ses réalisations, ses projets. Bref, pour se montrer sous un autre jour, d'une façon autre que celle du présentiel ou de la presse.

       Mais (parce qu'il y a forcément un "mais", vous vous en doutez bien), un site internet, ça ne se trouve pas sous le pas d'un cheval. Ça se construit plus ou moins professionnellement, ça s'élabore plus ou moins consensuellement, ça se bichonne sur mesure dans un grand melting-pot technico-esthético-téléologique.

       Mais encore (parce qu'un "mais" ne vient jamais seul, chacun le sait bien), une fois que l'espace est en place, il faut le faire vivre. Et là encore, ça ne va pas de soi. Il lui faut d'abord le carburant constitué de l'ensemble des informations venues de l'intérieur dans le but d'être exposées au gré des clics et des cliqueurs. Il lui faut aussi, même si les logiciels actuels permettent d'alléger le travail, un agent de maintenance, un peu pilote, un peu mécanicien. Un webmestre.

       Pourtant, un site web peut exister sans webmestre, pas forcément de la meilleure façon, mais il vivra tant que du carburant arrive jusqu'au moteur. Il ne le peut pas par contre si le webmestre ne reçoit pas la matière première à mettre en ligne, les infos, compte-rendus, feed-back, photos, vidéos, propositions, annonces, ... Hors, trop souvent, de l'établissement scolaire à la chorale, les membres des groupes sont peu enclins à produire ce genre de communication, ou bien encore certains gardent-ils jalousement leur propre production dans leur pré carré. Il est donc attendu - si non entendu - du webmestre qu'il s'occupe du contenu aussi bien que du contenant, des fluides aussi bien que des tuyaux, des informations aussi bien que du média. S'il lui arrive de pouvoir le faire, ce n'est jamais sans perte de sens et d'un peu de vie, et c'est alors grand dommage ...

Webmestre

Lutin