mamimadi 2011-2014
mamimadi 2007-2010
mamimadi 1999-2006
l’entrée sur la toile


Les dernières humeurs

. 10 avril- Politique, c'est la saison
. 3 avril- Incivilités routières
. 27 mars- Rodgeur
. 20 mars- Y mettre le prix
. 13 mars- Une petite grille ?
. 6 mars- Convictions et opinions
. 27 février- Affaires de temps
. 20 février- Ah la la !
. 13 février- Crottes habituelles
. 6 février- Manger du canard
. 30 janvier- Voleurs de bœuf
. 23 janvier- Camping 2.0
. 16 janvier- À la rue ?
. 9 janvier- Prof, petit boulot
. 2 janvier- Vœux
. 26 décembre- Crèchi crècha
. 19 décembre- Dopichon
. 12 décembre- Téléthon
. 5 décembre- Maelström
. 28 novembre- TIC informatique
. 21 novembre- Élections + et -
. 14 novembre- Vendée Globe
. 7 novembre- Errances cérébrales
. 31 octobre- Cherche visionnaires
. 24 octobre- Ennui superfétatoire
. 17 octobre- Où va le monde ?
. 10 octobre- Erreur papale ?
. 3 octobre- Reprise !
. 26 septembre- Petit comparatif
. 19 septembre- Hypocondriaque
. 12 septembre- Venise, c'est fait !
. 5 septembre- Venise
. 29 août- Phodéo
. 22 août- Burkini, no ?
. 15 août- Naupathie
. 8 août- Remerciements
. 1er août- Folies ...
. 25 juillet- Bon père de famille
. 18 juillet- L'impôt gai
. 11 juillet- Trop ou trop peu ?
. 4 juillet- Cruciverbiage
. 27 juin- The hand in the cap
. 20 juin- Décision hardie
. 13 juin- Chaleurs
. 6 juin- Le souffleur soufflé
. 30 mai- De la honte au front
. 23 mai- Physique des commissions
. 16 mai- Pouvoir
. 9 mai- Pause nocturne
. 2 mai- Mes lunettes
. 25 avril- Nuit debout


Vos réactions éventuelles :
jacky@herigault.fr

Logomobile

mamimadi
l'humeur hebdomadaire

17 avril- Savoir et conviction

Lune du lendemain

      Je sais que la vie a suivi son cours sur Terre hier et je suis persuadé qu'il en sera de même demain. Mais, si j'en suis convaincu, je ne le sais pas pour autant. Il n'y a aucune raison de penser que le Soleil ne poursuivra pas sa ronde autour de notre Globe, bien sûr, ni que celui-ci explose dans une grande éruption planétaire ; il y aurait quand même quelques raisons d'imaginer que le fou coréen et le cow-boy américain en arrivent à s'échanger quelques bombinettes nucléaires, histoire de voir si c'est plus excitant dans la vraie vie que sur les écrans des jeux vidéos. Je dois donc attendre demain pour savoir définitivement si demain existe.

      Nous parvenons heureusement à vivre sur ce genre de convictions concernant le futur, le domaine scientifique seul semblant y échapper à force de "si" et de "toutes choses étant égales par ailleurs". Dans les mêmes conditions d'expérience, le projectile aura la même trajectoire demain que celle qu'il a eue hier, je le sais parce que les lois de la physique ont décrit son mouvement une fois pour toutes. Encore faut-il aller y voir de plus près puisque les lois de la physique s'affinent continuellement et que les mesures gagnent en précision. Par exemple, les évolutions relatives de la Terre, de la Lune et du Soleil font que la gravité à un endroit donné du Globe ne sera pas rigoureusement la même demain qu'hier et donc qu'un mouvement soumis entre autres à la gravité en devient epsiloniquement variable.

      Je sais pour quel candidat je voterai aux prochaines élections présidentielles et je suis persuadé qu'il sera le moins mauvais président à défaut d'être le meilleur ; je n'en suis pas certain parce que je peux me tromper ou bien parce qu'il peut tromper ses électeurs ou bien encore parce que les conditions économiques et/ou l'environnement politique auront changé. Je sais que les activités humaines produisent des quantités énormes de dioxyde de carbone et je suis persuadé que l'augmentation de l'effet de serre engendrée contribue au réchauffement de la planète. Je sais que cet ami n'a jamais eu affaire avec la justice et je suis persuadé de son honnêteté. Je sais que l'homme a créé un Dieu à son image et je suis persuadé qu'il n'en existe pas d'autre.

      Savoirs et convictions se complètent et s'entrelacent ainsi pour construire des vies cohérentes et vivables. Cohérentes mais vivables. On ne peut pas tout savoir et les convictions ne suffisent pas ; il ne faut pas croire à tout ni cultiver son ignorance. J'en suis persuadé.

Lutin